Dans cet article, nous explorerons le sujet de l’abandon des formulaires en ligne, ses causes et ce que les sites Web peuvent faire pour minimiser le problème.

L’abandon de formulaire dans ce contexte n’est pas aussi bien documenté que l’abandon de panier, il y a donc moins de données disponibles. Par exemple, nous savons grâce aux données de nos clients que 79,68 % des acheteurs abandonnent les formulaires de réservation et de paiement, mais les données pour les autres types de formulaires sont moins couramment disponibles.

D’autres types de formulaires en ligne peuvent ne pas avoir une transaction immédiate à la fin, mais ils ne sont pas moins importants.

Certains formulaires génèrent des prospects pour les équipes de vente. Par exemple, une demande d’essai routier effectuée en ligne est d’une grande valeur pour les concessionnaires car elle leur fournit une piste de quelqu’un ayant un intérêt évident pour le produit.

Il y a plusieurs raisons à l’abandon du formulaire.

Certains concernent la conception même du formulaire, tandis que d’autres concernent la motivation de l’utilisateur à remplir le formulaire.

Si, par exemple, on me demande de répondre à une enquête de cinq minutes sur mon expérience la plus récente avec un opérateur de téléphonie mobile, je risque de perdre la volonté de vivre avant la fin. C’est une tâche ennuyeuse et il y a peu de choses pour moi.

Cependant, si le formulaire peut être rempli facilement en deux minutes, ou si la récompense à la fin est suffisante, alors plus de personnes rempliront le formulaire. En d’autres termes, les gens doivent être motivés pour remplir un formulaire.

Cette motivation est un point de départ, mais les concepteurs de formulaires doivent ensuite s’assurer que l’effort requis pour remplir les formulaires ne l’emporte pas sur l’élan généré par le désir de réserver cet essai routier ou la nécessité de trouver un devis d’assurance.

Voici quelques façons de rendre les formulaires moins douloureuses…

1. Gardez les formulaires aussi courts que possible

Les formulaires longs ressemblent à un travail acharné, et c’est souvent parce qu’ils le sont. La réponse évidente serait de produire des formulaires plus courts, mais certains formulaires nécessiteront nécessairement de nombreux champs. Devis d’assurance par exemple.

Les types de sites avec des formulaires plus longs ont parfois des taux d’abandon plus élevés.

Ainsi, les taux d’abandon de voyage sont souvent plus élevés, car les formulaires de sélection des détails de réservation et de vol sont plus longs et plus complexes que ceux du site de vente au détail moyen, qui peut avoir un taux d’abandon de panier inférieur.

Il existe cependant des moyens de simplifier les formulaires plus longs, et une bonne conception peut rendre les formulaires encore plus longs plus conviviaux.

Par exemple, le formulaire de devis d’assurance habitation de gocompare est long, avec beaucoup d’informations à couvrir, mais en le divisant en cinq sections, cela semble moins de travail que s’il avait été présenté sur une seule page.

Il peut s’agir autant de la perception par l’utilisateur de la quantité d’efforts nécessaires pour remplir les formulaires que de la réalité réelle. Si cela ne ressemble pas à un travail acharné, ce n’est pas si mal.

2. Évitez les questions inutiles

Il est naturellement tentant d’obtenir autant de données que possible des utilisateurs remplissant des formulaires, car cela peut aider l’équipe de vente ou éclairer la future stratégie marketing.

Cependant, cela peut également augmenter la probabilité que les gens se renfloueront avant de remplir le formulaire.

Il doit y avoir un équilibre entre la valeur des questions supplémentaires posées aux utilisateurs et le risque que moins de personnes remplissent les formulaires en conséquence.

L’un des champs qui pourrait par exemple être inutile maintenant est celui qui demande où vous avez entendu parler de l’entreprise.

C’est un domaine qui n’intéressera probablement pas les utilisateurs, et c’est une question à laquelle on peut répondre par l’analyse dans de nombreux cas.

3. Montrez les progrès réalisés par les utilisateurs

Il est facile pour les gens de se décourager lorsqu’ils remplissent un formulaire, mais une barre de progression peut offrir une assurance vitale qu’il ne reste plus trop de formulaire à remplir.

Ici, Mercedes indique clairement à la fois le nombre d’étapes du processus, ainsi que la progression actuelle de l’utilisateur.

4. Guidez les utilisateurs tout au long du processus

Alors que de nombreux champs de formulaire sembleront explicites, les utilisateurs peuvent être trébuchés ou retardés par certains champs.

Des éléments tels que les champs de code postal ou de mot de passe peuvent poser problème si les règles sont trop strictes. Par exemple, certains sites insistent sur des mots de passe avec un mélange de texte en majuscules et minuscules, de symboles et de chiffres.

Si les sites ont des règles pour la saisie du mot de passe, alors l’expliquer à l’avance minimisera le risque d’ennuyer les clients avec des messages d’erreur leur indiquant qu’ils se sont trompés. Une simple microcopie à côté du champ de formulaire pertinent peut aider ici.

5. Rendre les formulaires amusants à remplir

Remplir des formulaires Web peut être ennuyeux, et l’apparence de certains peut suffire à dissuader les utilisateurs. C’est là qu’un bon design peut aider.

Prenez cet exemple de Typeform.

C’est en fait agréable à terminer, grâce à un bon design et à un joli ton conversationnel à la copie.