07.68.26.70.54

SIREN: 803672112

contact@idevart.fr

Que feriez-vous si demain les principales plateformes des réseaux sociaux décidaient de « tout arrêter » ?

idevart booster presence reseaux

Imaginez le patron de Facebook excédé par les règles draconiennes de l’UE décider de suspendre sa plateforme (Facebook, Instagram etc…) sur le continent tout entier ?

Vous pensez vraiment que ce n’est que de la pure fiction ?

Et qui aurait le droit de l’en empêcher s’il le décidait ?

Les conséquences seraient catastrophiques pour bon nombre de professionnels mais pas moi par exemple puisque je me sers de ces plateformes uniquement en complément de ma stratégie globale de communication.

« Personne ne s’attend vraiment au pire jusqu’à ce que le pire se présente à la porte ».

Nombreux sont les professionnels qui se contentent de réaliser des sites gratuits « pour professionnels et artisans » en espérant que cela suffise pour leur activité.

J’ai notamment eu un cas récent d’artisan plombier m’ayant contacté pour finaliser la création de son compte Google MyBusiness pour représenter en tout et pour tout son principal canal de diffusion de l’existence de son activité.

Il se trouve, en effet, que Google propose gratuitement la possibilité de créer un « site internet » tout ce qu’il y a de plus basique, bien utile pour démarrer en douceur une présence en ligne.

Ce que la plateforme Google, dans ce contexte, nomme « site internet » est en réalité une page reprenant les informations de contact et autres informations essentielles (Photos, offres etc) qui n’à pas vocation à vous permettre d’en disposer comme vous pourriez disposer d’un vrai site internet qui vous appartient.

Pour revenir à mon client, celui-ci m’a donc contacté afin de l’aider à débloquer son compte suspendu par Google, sans raison apparente, à peine celui-ci a t-il été créé.

J’ai donc expliqué au client ce que je savais de la politique de Google concernant l’emploie de leurs outils.

Je sais par exemple que du jour au lendemain, Google peut tout à fait décider de désactiver un compte Google MyBusiness pour de nombreuses raisons évoquées dans leurs règles d’utilisation ou non.

Là ou je veux en venir c’est que créer une page Facebook ou Google MyBusiness est fortement conseiller pour avoir un minimum de présence en ligne mais pas forcément pour un professionnel désireux de faire évoluer son activité sur le (Long terme), en effet, du jour au lendemain, des mois voire des années de travail pourraient s’envoler sur le simple changement de politique d’utilisation de ces plateformes.

Ces pages devraient d’ailleurs être utilisées en complément d’un site internet installé sur votre propre serveur pour éviter tous problèmes imprévus qui ne puisse être rapidement réglé.

Si vous avez besoin de conseils pour la création de votre présence en ligne avant de vous décider, n’hésitez pas à me contacter par téléphone au n° indiqué dans le menu d’Idevart.fr.

Comment augmenter les ventes de produits et services de ma page de transformation ?

Comment faire decoller le taux de transformation de ma landing page

Les pages de destination visent à encourager les visiteurs à atteindre un objectif via une offre proposée et qui apparaît comme rare ou plus intéressant que chez la concurrence.

Pour une page de destination de de type e-commerce ou dropshipping, il peut s’agir d’un bouton «ajouter au panier» ou «acheter maintenant», alors qu’il peut s’agir d’un «essai gratuit» ou d’une «version de démonstration» pour les entreprises B2B et SaaS.

L’objectif global d’une page de destination reste de générer des prospects qualifiés via l’entonnoir marketing.

Les prospects qualifiés étant, de par leur nature, plus susceptibles de se convertir pleinement en ventes votre stratégie de mise en place de la page d’atterrissage à été bien conçue.

Découvrons à présent quelques conseils d’optimisation de votre page de transformation (Ou landing page)

Améliorez la vitesse de chargement de votre page.

La vitesse de chargement du site Web peut être véritablement déterminant.

Bien qu’il ne soit pas vraiment difficile d’optimiser la vitesse de chargement d’une page d’atterrissage, il est possible que vous ayez été gourmand dans l’intégration de trop de plugins ou d’un thème WordPress trop chargé en fonctionnalités qui finissent généralement par réduire la vitesse de chargement du site.

Sachez que même un retard d’une seconde dans le temps de chargement de la page peut entraîner une réduction de 8% des conversions .

Indépendamment des fonctionnalités trop lourdes, d’autres facteurs peuvent expliquer la lenteur de chargement d’une page de destination.

Les images trop lourdes et de trop bonnes qualités constituent souvent les premières causes de ce genre de problème.

Dans une analyse de 18 639 pages de destination, les pages dont les dimensions de l’image ont été optimisés ont générées un taux de conversion moyen de 12 %, contre 8% pour les pages avec des images surdimensionnées.

Optimisez le visuel de votre page de destination de manière attractive

La plupart des visiteurs ne prennent que quelques secondes pour déterminer s’ils resteront sur une page particulière ou non.

Bien qu’il soit extrêmement important de créer un message convaincant, les éléments graphiques peuvent faire ressortir les bonnes émotions dont les utilisateurs ont besoin pour agir.

Chaque élément utilisée sur votre page de destination doit être synchronisée avec votre contenu pour faire ressortir votre message.

Des études démontrent que l’utilisation de vidéos sur les pages de destination peut augmenter les taux de conversions de plus de 82% .

Gardez à l’esprit que vous devez rendre vos pages de destination vivantes pour les rendre plus attrayantes visuellement sans trop en faire.

Optimisez la page de destination pour mobile.

Actuellement, les utilisateurs mobiles passent plus du double du temps à accéder à Internet par rapport aux utilisateurs de bureau.

Ainsi, si vos pages de destination ne sont pas optimisées pour les utilisateurs mobiles, vous passerez probablement à côté d’une partie importante du trafic.

Au-delà de rendre vos pages de destination réactives, tenez compte des différences dans la façon dont les utilisateurs interagissent avec votre site sur mobile et sur ordinateur.

Les pages mobiles devraient être plus rationalisées et inclure des formulaires d’inscription plus courts et à choix multiples, faciles à remplir sur un appareil mobile.

Optimisez votre formulaire de capture de leads

Votre formulaire de génération/capture de leads peut être la zone la plus rapide et la plus simple pour améliorer le taux de conversion sur votre page de destination.

De nombreuses études ont été menées sur les formulaires de page de destination, et il est généralement admis que plus vous demandez d’informations, plus votre taux de conversion sera faible.

En effet, la disposition d’éléments déterminants tels que les formulaires devraient être placés dans une section de la page et de préférence tout en bas ou via des liens de redirections disposés à la fin de certains blocs de textes percutants.

De plus, un nombre élevé de champs obligatoires les fera soit fuir, soit ils l’abandonneront à mi-chemin.

N’oubliez pas les réseaux sociaux !

Pour réussir efficacement à faire exploser les ventes de votre produit ou service en présentation dans votre page de destination, vous devrez également être très présent sur certaines plateformes de réseaux sociaux tels que Instagram, Facebook, ou Linkedin.

Il existe des outils qui peuvent vous permettre de publier automatiquement les contenus d’un blog « satellite » autour de votre landing page ou dans votre landing page lui-même avec une zone de publication de blog, notamment si votre landing page a été réalisé avec WordPress.

Dans tous ls cas, il faut savoir que la publication d’articles sur votre page de landing page sous forme d’extraits à intégrer en bas de page, peut dynamiser le référencement de votre page, à défaut de réellement participer à convaincre votre visiteur et le transformer.

Cela aura également pour mérite de vous ériger en véritable connaisseur du produit que vous proposez, évidemment sous réserve que le thème de vos rédactions soient exclusivement tourné vers le produit ou service en vedette sur votre page de transformation.

 

People photo created by rawpixel.com – www.freepik.com

Découvrez 5 façons de relancer vos abonnés aux newsletters

Decouvrez 5 facons de relancer vos abonnes aux newsletters

Comment réengager vos abonnés newsletters inactifs ? La première chose à faire serait déjà de commencer par définir ce qu’est un abonné inactif aux newsletters. 

Et pour cela, vous devez avoir très clairement définie une bonne stratégie de marketing par email en ayant mis à votre disposition tous les outils nécessaires à suivre l’évolution de vos actions et leurs bénéfices.

Pour expliquer en partie l’inactivité de vos abonnés, regardez vos métriques (ouvertures et clics) sur une certaine période de temps, puis de simplement regarder les destinataires qui n’ont pas ouvert leurs e-mails. 

Bien sûr, vous pouvez définir d’autres règles telles que les destinataires qui ont ouvert un mail sur dix mais n’ont jamais cliqué une seule fois.

La prochaine chose à faire est de comprendre pourquoi les adresses e-mail de ces destinataires dorment simplement dans votre base de données de messagerie. Il peut y avoir plusieurs raisons.

Idevart vous propose de découvrir 5 façons de comprendre et relancer vos abonnes aux newletters inactifs

1. Vérifiez les données de localisation de vos destinataires inactifs

Vous pouvez vérifier les données démographiques et autres données que vous avez à leur sujet. Vous découvrirez peut-être qu’un grand pourcentage de destinataires inactifs a quelque chose en commun. Bien sûr, cela dépendra de la qualité de votre liste. Vous pourriez, par exemple, découvrir que de nombreux destinataires inactifs se sont inscrits à votre e-mail en vous inscrivant à un webinaire sur un sujet spécifique (que vous n’avez plus couvert depuis, vous savez quoi faire…).

2. Identifiez les destinataires des e-mails inactifs

Analysez les métriques que vous avez choisies, exportez-les dans une feuille de calcul (ou utilisez les outils proposés par votre plate-forme de marketing par e-mail) et faites le calcul. Bien sûr, vous ne devez pas confondre les adresses e-mail des destinataires inactifs avec les rebonds durs.

3. Offrez aux clients la possibilité de modifier la fréquence des e-mails.

Recevoir trop d’e-mails est une raison courante pour laquelle les gens arrêtent d’ouvrir ou d’interagir avec les e-mails. Pour vous assurer que vous envoyez des e-mails à vos clients selon un calendrier qui leur convient, envoyez un e-mail qui leur permet d’ajuster la fréquence. Même le geste de montrer que vous vous souciez d’eux peut suffire à les faire cliquer à nouveau.

4. Demandez aux abonnés par e-mail inactifs pourquoi ils sont inactifs

Les destinataires inactifs ne répondront certainement pas tous aux mails que vous leurs envoyez s’ils n’ouvrent pas vos e-mails en premier lieu pour une raison ou pour une autre.

Cependant, un courrier plus personnel d’une personne qu’ils connaissent pourrait finir par « titiller » leur attention.

Afin de comprendre pourquoi les gens n’ouvrent pas vos e-mails, il vous suffit donc de leur demander.

Si le pourcentage de répondants est faible, ce qui sera probablement le cas, vous pouvez contacter les abonnés via d’autres médias.

5. N’hésitez pas à tester différents langages et contenus

Après avoir ciblé les abonnés dormants avec un e-mail personnel, il est temps de travailler sur les non-répondants. Les personnes qui n’ont pas répondu à votre e-mail initial.
Si par exemple, votre liste de diffusion contient de jeunes adultes qui travaillent et que vous utilisez un langage très formel, votre contenu peut ne pas répondre aux critères fixés par votre liste de diffusion.
Essayez de changer votre stratégie d’engagement en incorporant des lignes d’objet plus convaincantes, un contenu différent comme des sondages, des présentations et des textes de présentation, et en changeant votre ton et votre formulation. Expérimentez avec différents styles et voyez ce qui colle. 

Comment situer votre stratégie marketing par rapport à celle de vos clients ?

Comment situer votre strategie marketing par rapport a celle de vos clients

Vous souhaitez augmenter la visibilité de votre marque de manière locale ou plus globalement ? Alors il est crucial que vous surveilliez en permanence la concurrence.

De la révélation des opportunités à la mise en évidence des échecs, l’analyse des concurrents vous donne un aperçu inestimable de ce qui fonctionne et de ce qui ne fonctionne pas et vous permet de suivre vos performances par rapport aux autres dans l’industrie.

Découvrez ces 5 conseils qui vont vous aider à réduire la distance qui sépare le succès de votre stratégie marketing à celle de vos concurrents.

1. Analysez le classement de votre site internet et celui de vos concurrents par rapport à vos mots clés

Une fois que vous avez déterminé les mots-clés visés par vos concurrents, utilisez un outil de classement SEO comme Sitechecker pour suivre vos progrès par rapport à eux. Vous pouvez également utiliser l’outil pour voir les performances de vos concurrents par rapport à vos mots clés cibles, s’ils sont différents de ceux ci-dessus.

 

2. Quels sont les contenus parmi les plus partagés par vos concurrents ?

Nombreux sont les outils (Ex: Google Trends de Google) qui permettent aux utilisateurs de faire des recherches de contenus par marque de manière précise et efficace.

En entrant par exemple un sujet ou un mot-clé, vous recevrez une liste de contenu, classée par popularité.

Cela vous permet de voir si vos concurrents sont suffisamment performants pour apparaître dans cette liste et vous aide à identifier des concurrents que vous n’aviez pas envisagés auparavant.

De plus, cet outil est idéal pour mettre en évidence les meilleurs contenus produits par vos concurrents connus.

 

3. Soyez au fait des derniers contenus de la concurrence

Les alertes Google sont un moyen simple et efficace de surveiller la concurrence.

Configurez des alertes par mots clés particuliers pour voir qui y apparaît régulièrement, ainsi que des alertes de marque pour vos concurrents.

Cela vaut également la peine de créer des notifications pour vos propres termes de marque, pour suivre les sentiments et gérer la réputation de la marque.

4. Analysez le contenu vidéo de vos concurrents

De nombreuses marques ont compris à quel point il était important de désormais désormais la vidéo dans leur stratégie de marketing de contenu, et il est fondamental que vous puissiez vérifier si vos concurrents utilisent ce médias à forts retours d’engagement de vos visiteurs.

L’engagement est un bon indicateur de la performance du contenu. Vérifiez quelles vidéos ont, par exemple, le plus de vues, évaluez les mots-clés cibles dans le titre et la description de la vidéo et documentez tout ce qui est remarquable.

Les marques devraient également envisager de s’abonner aux chaînes YouTube de leurs concurrents afin d’être alertées des nouvelles vidéos.

5. Analysez le niveau de présence de vos concurrents sur les réseaux sociaux

La plupart des entreprises sont désormais actives sur plusieurs plateformes des réseaux sociaux, ce qui offre également une excellente opportunité aux concurrents de surveiller et de suivre ce qu’ils font en ligne.

Vous pouvez garder un œil sur les activités de vos concurrents en les suivant et en activant les notifications pour toute mise à jour.

Parmi diverses mesures possibles, vous pourriez, par exemple, observer la régularité de leurs publications, les images qu’ils utilisent et l’efficacité de leur stratégie globale de médias sociaux. Si un type particulier de contenu partagé par un concurrent génère des niveaux d’engagement élevés, vous pouvez envisager une approche similaire.

Conclusion:

Le suivi des efforts de contenu de vos concurrents est une étape fondamentale pour que les entreprises développent leur propre stratégie de marketing et référencement SEO.

Découvrir ce qui fonctionne pour un concurrent permettra aux marques proactives de mieux comprendre le type de contenu auquel leur public pourrait également répondre, ainsi que les besoins et les demandes plus larges de leur niche.

Il existe de nombreux outils disponibles en ligne qui peuvent être efficacement utilisés pour approfondir l’analyse de contenu et surveiller la stratégie d’un concurrent, mais voici quelques moyens créatifs de garder un œil supplémentaire sur le terrain.

Quels sont les avantages du marketing vidéo pour votre entreprise ?

Pourquoi Tik Tok est important pour la campagne marketing de votre entreprise

Rendez-vous compte ! Des études affirment que plus de 80% du trafic internet proviendra des vidéos en ligne, plaçant des plateformes comme Tiktok ou  Instagram en haut de la liste des meilleures stratégies marketing.

Mais comment pouvez-vous utiliser le marketing vidéo pour générer des prospects hautement qualifiés ou même atteindre un objectif marketing donné ?

Dans cet article, vous apprendrez comment transformer votre contenu vidéo en un atout générateur de leads et en tirer le meilleur parti.

Idevart.fr vous invite à découvrir 5 avantages à tenter de tirer parti des médias vidéos pour votre stratégie de communication digitale.

1. Boostez L’engagement Sur Les Réseaux Sociaux

L’engagement est très important dans le monde du marketing numérique. Si votre contenu ne génère pas d’engagement, le trafic et la conversion en souffriront. 

Les vidéos favorisent l’engagement sur les réseaux sociaux. 

La clé pour devenir un utilisateur efficace des médias sociaux réside dans l’engagement. Si vous produisez un contenu vidéo pertinent et éducatif qui parle à vos clients idéaux, je vous garantis que vous constaterez une augmentation de votre engagement sur les réseaux sociaux. Comment augmenter l’engagement des médias sociaux pour votre marque :

  1. Utilisez des images de qualité dans votre message
  2. Parlez de votre sujet et pas seulement de la marque
  3. Faites en sorte que vos clients se sentent engagés

2. Renforcez la connexion de votre marque avec votre public cible

Regarder une vidéo offre une stimulation à la fois audio et visuelle. La simple activation de ces deux zones du cerveau signifie que les téléspectateurs sont plus engagés et développent donc naturellement une affiliation et un intérêt plus forts pour le contenu qu’ils consomment.

Ceci est crucial pour une petite entreprise qui s’efforce de faire reconnaître sa marque et qui dépend de clients fidèles qui reviennent sans cesse. En 2020, 94 % des spécialistes du marketing ont déclaré que la vidéo avait été convertie au même niveau ou mieux que toute autre forme de contenu, ce qui mérite d’être développé !

3. Aidez vos clients potentiels à mieux comprendre vos produits

Les produits peuvent être complexes et il est essentiel que votre public comprenne le vôtre avant de faire un achat. Heureusement pour vous, les visiteurs du site Web sont 62 à 83% plus susceptibles d’acheter après avoir regardé une vidéo de produit.

Une vidéo explicative vous donne l’occasion de montrer, et pas seulement de dire, aux clients potentiels ce que vous proposez et comment cela résout un problème. Il figure en tête de notre liste de vidéos recommandées à réaliser en premier pour le marketing vidéo pour les petites entreprises.

 

4. Offrez-vous le deuxième plus grand moteur de recherche au monde

Avec plus d’ un milliard d’utilisateurs qui regardent plus de 250 millions d’heures de vidéo chaque jour , YouTube est le deuxième moteur de recherche au monde. C’est là que recherchent vos acheteurs potentiels, vous feriez donc mieux d’être là. Les recherches « How-to » sont parmi les plus populaires sur YouTube , faisant du contenu éducatif une opportunité stratégique dans cet espace.

Tirez le meilleur parti de la plate-forme en comprenant comment le contenu YouTube s’intègre dans le parcours des acheteurs .

5. Aide à accroître les ventes

Les vidéos favorisent la notoriété de la marque, améliorent la présence en ligne, humanisent une marque, stimulent l’engagement, renforcent la confiance et peuvent être peu coûteuses et faciles à produire, mais l’avantage ultime du marketing vidéo pour les petites entreprises est de créer des ventes. 

Le marketing vidéo aidera à augmenter les ventes de votre entreprise… essayez-le et voyez ce qui se passe.

Conclusion

Alors que plus 72% des spécialistes du marketing B2B pensent que la vidéo convertit mieux que tout autre type de contenu, de nombreuses entreprises ont encore du mal à exploiter le potentiel du marketing vidéo.

Une étude américaine affirme que que seulement 22% des marques B2B utilisent du contenu vidéo à des fins de génération de leads. Ainsi, on peut supposer que les 78% restants ne le font pas parce qu’ils n’ont aucune idée de comment ou qu’ils le font de la mauvaise manière.

En fait, si vous souhaitez générer des prospects à l’aide de contenu vidéo , il est logique de transformer vos vidéos en un atout générant des prospects avant d’attendre des résultats, surtout si vous êtes dans l’espace B2B.

Pensez-y, bien que les vidéos de chats dansants puissent générer des résultats dans un contexte B2C, cela ne suffira pas si vous vendez des produits à des entreprises.

Comment maximiser le taux de transformation de ma landing page?

Comment augmenter le taux de transformation de ma landing page

Vos pages de destination marketing pourrait potentiellement recevoir un taux de trafic assez important, mais parvenez-vous efficacement à transformer ces visiteurs en prospects ? 

Mais d’abord, qu’est-ce qu’un taux de conversion ?

Un taux de conversion de page de destination est le nombre de personnes qui se convertissent en prospects ou en ventes, divisé par le nombre total de visiteurs sur votre page. Par exemple, si la page de vente de votre boutique en ligne reçoit 1 500 visiteurs par mois et compte 70 ventes, le taux de conversion serait de 70divisé par 1 500 , soit 4,5 % .

Une conversion peut être toute action que vous souhaitez que les visiteurs effectuent, telle que :

  • Remplir un formulaire de contact
  • Cliquer sur un bouton pour s’abonner ou effectuer un achat
  • Saisie d’une adresse e-mail pour vous inscrire à votre newsletter
  • Demander une démonstration de produit ou de service

Découvrez quelques conseils de votre concepteur / développeur de site internet Idevart pour démarrer une campagne marketing efficace avec votre landing page.

Comment savoir si votre taux de conversion est bon ?

Saviez-vous que la majorité des spécialistes du marketing utilisent des pages de destination avec un taux de conversion inférieur à 13 % ? Et bien que le taux de conversion moyen d’une page de destination soit de 26%, ces chiffres démontrent que dans une campagne marketing avec un support de type Landing page, rien ne devrait être laissé au hasard.

Pour les spécialistes du marketing, il n’y a rien de plus frustrant que de faibles taux de conversion des pages de destination, surtout lorsqu’il est difficile d’en déterminer la cause.

De nombreuses raisons peuvent expliquer l’échec d’une campagne de transformation de visiteurs en clients avec une landing page, mais avez-vous la patience de vous améliorer et de ne pas laisser tomber ?

Allez à l’essentiel sans trop vous attarder sur votre présentation.

Il est naturel pour une entrepris de penser qu’il faille introduire un maximum d’information qui puissent rassurer le client dès son arrivée sur la page de transformation mais ceci est une erreur.

Soyez synthétique dans les première zones de votre page de destination.

En effet, vos visiteurs atterrissent sur votre page avec une idée fixe qui est de trouver un produit ou service qui n’est pas ou moins bien présenté ailleurs, ils ne se soucient, dans un premier temps, de l’histoire de votre entreprise, ce que vous faites etc.

Préférez plutôt lui dire en quoi votre produit ou service profite à sa vie et résout ses problèmes, dès son arrivée sur votre page de transformation. S’ils veulent en savoir plus sur vous, ils peuvent continuer à faire défiler.

Concentrez-vous sur un appel à l’action (CTA).

Chaque page de destination doit inclure une incitation à l’action directe qui indique aux visiteurs ce qu’il faut faire ensuite.

Un trop grand nombre de CTA créent de la confusion parmi les visiteurs, ce qui réduit le taux de transformation de votre page.

En effet, des études démontrent que les pages de destination avec un lien de redirection ont tendances à être plus efficace puisqu’ils conduisent à un taux de conversion moyen autour de 14%, tandis que les pages avec deux à quatre liens de redirection font chuter la moyenne de conversion à 10,4%.

Plus vous intégrez de CTA dans votre page, plus vous aurez tendance à perdre votre visiteur dont l’attention ne sera pas efficacement dirigé.

Business photo created by rawpixel.com – www.freepik.com

Comment convertir le trafic de votre site internet en revenu régulier, selon l’agence web Idevart

Comment transformer le trafic de mon site internet en argent selon lagence web idevart

Posséder un site internet à fort trafic est une chose, générer des revenus avec ce trafic exige des connaissances plus poussées et parfois complexes.

Vous pouvez recevoir des centaines, voire des milliers de visites et de clics par mois, mais si vous n’avez pas optimisé votre site Web en conséquence, ce trafic ne vous rapportera que la satisfaction de la popularité de votre contenu.

L’une des conditions du succès de la transformation d’un trafic de site internet en revenus est la régularité et l’orientation claire d’une bonne stratégie tournée autour de deux choses: offrir de la valeur aux visiteurs et les transformer en prospects.

Mais, dans ce cas, il y a plusieurs choses que vous devez faire pour montrer à vos visiteurs que vous avez ce dont ils ont besoin et que vous pouvez leur faire confiance. Idevart, votre concepteur de site internet vous propose de découvrir 6 conseils destinées à vous aider à transformer le trafic de votre site internet en argent.

1. Intégrez une newsletter à votre site et développez une liste de diffusion

Le marketing par e-mail est toujours, en 2021, l’outil de marketing avec le retour sur investissement le plus élevé.

En effet, le trafic du site Web peut augmenter et diminuer, mais avec une liste de diffusion et une bonne offre, vous êtes toujours en affaires.

Le marketing par e-mail peut vous rapporter des revenus de différentes façons, telles que les promotions par e-mail, qui fournissent des rapports gratuits monétisés contenant notamment des liens d’affiliation.

En règle générale, vous offrez à vos lecteurs un rapport ou un eBook gratuit ou l’accès à une vidéo en échange de leur adresse e-mail.

2. Ajouter des liens d’affiliation à vos principales pages de destination

Une bonne stratégie destinée à vous aider à accroître vos revenus est de vous servir de votre outils d’analyse de trafic afin d’en tirer partie.

L’idée serait peut-être d’analyser votre site internet afin d’identifier les pages qui mériteraient particulièrement d’être amélioré afin de mieux inciter vos visiteurs ou clients potentiels à l’action.

Vos meilleures pages parmi les plus visitées peuvent facilement devenir ce que l’on appelle des pages de destination ou landing page.

La page de destination est principalement utilisée dans un contexte de campagne publicitaire. Il s’agit donc d’une page destinée à mieux transformer vos visiteurs en prospects et de renforcer rapidement l’offre que vous publicisez.

L’un des intérêts pour vous, serait aussi de pouvoir ajouter des liens d’affiliation sur ces pages afin de générer plus de revenus.

3. Investissez dans l’arbitrage publicitaire (Ou traffic arbitrage)

L’arbitrage publicitaire est une pratique qui consiste à acheter de l’espace publicitaire pour la revendre avec une marge à d’autres annonceurs.

Les pratiques d’arbitrage publicitaire peuvent prendre de nombreuses formes et se rencontrent souvent dans le domaine de la publicité digitale.

Vous pouvez par exemple augmenter les revenus de votre blog en achetant du trafic auprès de réseaux publicitaires comme Google Ads.

Pour espérer sérieusement gagner de l’argent avec ce type de stratégie, vous devez être prudent en le distribuant. Souvent, il n’est pas facile de trouver un équilibre entre les coûts et les revenus.

4. Intégrez de la publicité contextuelle sur votre site internet

Les publicités contextuelles sont considérées comme le type de publicité le plus utilisé et le plus rentable. Dans la publicité contextuelle, les publicités sont présentées au visiteur en fonction du contenu et des mots-clés du blog.

Pour la publicité contextuelle, vous devez rejoindre une plateforme publicitaire.

Les moyens de vendre le trafic du site Web varient en fonction du réseau publicitaire. Par exemple, Google AdSense, la plate-forme d’annonces contextuelles la plus célèbre, utilise le modèle de gains PPC et a ses propres règles et conditions strictes.

Outre Google AdSense, il existe d’autres plateformes publicitaires, comme Media.net. Cliquez ici pour en savoir plus sur le réseau publicitaire.

5. Vendez du contenu numérique utile à vos visiteurs

La clé du succès pour la vente de produit numérique est de toujours fournir de la valeur, quel que soit le sujet traité.

Si ce que vous avez à offrir (de la manière dont vous le conditionnez) a de la valeur pour les autres, vous pouvez le vendre.

Ce qui rend les produits numériques particulièrement attrayants pour les entrepreneurs web, cependant, c’est qu’ils peuvent être créés une fois et vendus à plusieurs reprises à différents clients sans avoir à reconstituer l’inventaire, ce qui les rend idéaux pour les créatifs, les blogueurs, les éducateurs et les pigistes à la recherche de flux de revenus passifs nécessitant moins d’efforts .

6. Offrir un site d’adhésion ou du contenu Premium

Vos lecteurs les plus fidèles sont généralement satisfaits et reconnaissent leurs intérêts dans le contenu que vous leur proposez.

Ils en veulent davantage et peuvent être prêts à payer pour que vous fassiez des efforts supplémentaires sur la qualité de votre contenu.

Dans ce contexte, vous pouvez créer une zone réservée aux membres pour leur permettre de partager des articles de plus détaillés, des vidéos, des livres numériques, etc.

Le gros inconvénient à la gestion d’un site internet d’adhésion est le temps que cela pourrait vous prendre au quotidien dans l’écriture et la publication d’articles.

Je recommande de vous y investir progressivement en fonction de son potentiel rémunérateur, de la quantité de vos abonnés et surtout le temps depuis lequel votre site internet connaît un trafic important et régulier.

Mais ils peuvent être très lucratifs car ce sont des revenus récurrents (abonnements).

Pour de meilleurs résultats, je recommande de se concentrer sur le marketing par e-mail et d’ajouter une publicité au bas de chaque page, en mentionnant que s’ils ont aimé ce qu’ils ont lu jusqu’à présent, ils devraient jeter un coup d’œil à votre contenu encore meilleur payant.

Quel type de publicité digitale pourrai le mieux convenir à votre entreprise ?

Comment optimiser ses campagnes de marketing par email

La publicité digitale est l’un des types de marketing digital à la croissance rapide et de très loin le secteur publicitaire le plus rentable.

Les dépenses en publicité digitale ont dépassé les dépenses en publicité télévisée en 2016 et ont atteint un peu plus de 120,9 milliards de dollars au cours de l’année 2021, soit une augmentation de 12,2 % par rapport à 2020 malgré la pandémie.

Il existe plusieurs options pour les dépenses publicitaires digitales. Voici comment décider laquelle convient le mieux à votre entreprise.

 

1 – Campagne d’annonces graphiques

Choisissez des annonces de type graphique si vous capter votre audience en ciblant des personnes susceptibles d’être intéressées par ce que vous faites la promotion.

Les publicités « display » sont un bon choix pour une entreprise qui cherche à accroître la notoriété et la reconnaissance de sa marque plutôt que de générer des ventes immédiates.

Avec les annonces graphiques, vous pouvez cibler les personnes en fonction de leur localisation, des sites internet qu’ils visitent habituellement et du contenu qu’elles lisent en ligne.

Les annonces sont diffusées auprès des personnes susceptibles d’être intéressées par l’annonce en fonction de leurs centres d’intérêts, mais qui ne recherchent pas de manière proactive le produit ou le service annoncé. 

2 – Campagnes d’annonces du réseau de recherche (Google Ads)

Choisissez les annonces du Réseau de Recherche de Google Adwords si vous souhaitez toucher des personnes qui recherchent ce que vous vendez et qui sont prêtes à effectuer un achat.

Les annonces de ce type sont une bonne option pour les entreprises proposant des services que les gens sont susceptibles de rechercher, tels que « entreprise peinture » ou « parking à louer à paris ». Lorsque quelqu’un effectue une recherche pour ce terme clé, votre annonce (Issue par exemple de l’outil Google Ads) apparaîtra avec les résultats de recherche organiques, leur présentant votre service au moment exact où ils en ont besoin.

S’ils cliquent sur votre annonce, vous payez le montant de votre enchère et le visiteur est redirigé vers votre site Web ou votre page de destination, où il peut en savoir plus, effectuer un achat ou s’inscrire à un service.

3 – Campagnes de publicité sur les réseaux sociaux

Choisissez les publicités sur les réseaux sociaux si vous souhaitez faire connaître votre entreprise de manière plus « proche » de votre public cible et entamer une conversation avec un type spécifique de personne susceptible d’être intéressée par ce que propose votre entreprise.

Les publicités sociales n’offrent pas une aussi large exposition que les publicités display de Google Ads, car elles sont limitées à un seul canal social et ils n’offrent pas la possibilité de cibler par intention immédiate, comme le permet également l’outil Google Ads.

Toutefois, la publicité sur les réseaux sociaux permet de créer une véritable communauté autour de votre société ou de votre marque. Vous pourrez ainsi toucher des internautes intéressés par ce que vous proposez et développer votre notoriété.

Conclusion:

Si vous avez été lent à adopter la publicité en ligne, vous devriez commencer à intensifier vos efforts. 

Les dépenses publicitaires en ligne ont connu une croissance constante et devraient dépasser l’impression, selon un récent rapport de l’IAB.

Si vous ne vous êtes pas encore familiarisé avec la publicité en ligne, il est temps de le faire. Si vous pensez que la publicité en ligne gaspille votre budget publicitaire, détrompez-vous.

Il s’agit plutôt d’un moyen de réduire votre budget publicité tout en démultipliant les résultats potentiels avec les bonnes stratégies.

Comment choisir le meilleur nom de domaine pour ma marque ?

Comment choisir un nom de domaine impactant pour ma marque par Idevart

Un domaine est le nom de votre site Web sur Internet. C’est l’adresse que les gens saisissent dans leur navigateur Web pour accéder à votre site Web.

Dans un nom de domaine, la première partie (avant le .com ou .fr) est appelée le domaine et la dernière partie (après le signe point) est appelée l’extension de domaine. Par exemple, dans le nom de domaine «JeffBullas.com» , « JeffBullas » est le domaine et « .com » est l’extension.

Lorsque vous enregistrez un nom de domaine, vous devez choisir à la fois le domaine et l’extension en fonction du type de votre site Web.

Choisir le bon nom de domaine pour un site internet paraît facile, mais il est indispensable de prendre son temps et pouvoir se projeter avec ce même nom de domaine en cas d’évolution importante de son activité.

Ce nom de domaine pourrait fortement être à l’origine de votre réussite durable.

Le pire scénario dans la vie de votre site internet serait que vous décidiez que vous ne supporteriez plus votre nom de domaine que vous auriez choisi quelques années auparavant et qu’il serait temps pour vous de le changer.

Vos efforts de plusieurs années pourraient être anéantis sur cette simple décision, tout serait alors à refaire , notamment dans votre stratégie de référencement auprès des moteurs de recherche.

C’est pourquoi il est extrêmement important que vous choisissiez le meilleur nom de domaine dès le départ.

Au début, il peut être difficile de trouver des idées de nom d’entreprise accrocheuses avec un nom de domaine parfait.

Sans compter la question la disponibilité ou non du nom de domaine que vous souhaitez.

Choisir un nom de domaine qui correspond à votre marque pourrait être la chose la plus importante que vous puissiez faire pour la représentation de votre marque et votre activité en ligne.

Un bon nom de domaine peut être un outil marketing extrêmement rentable pour vous aider à développer votre marque.

Un nom de domaine fort peut créer de nombreuses opportunités pour votre entreprise, telles que la crédibilité professionnelle, la visibilité et la mobilité.

Votre nom de domaine peut également vous aider dans les classements des moteurs de recherche.

Au fur et à mesure que vous commencez à développer votre entreprise, votre nom deviendra plus reconnaissable par Google, ce qui attirera davantage de clients sur votre site.

Votre nom de domaine doit compléter votre entreprise et créer une impression durable sur vos clients.

Découvrez les précieux conseils proposés par l’agence web Idevart pour vous aider à faire le bon choix de nom de domaine pour les prochaines années.

1. Assurez-vous que le nom de domaine soit facile à taper et mémoriser

Repensez aux plus grandes marques qui connaissent un grand succès auprès du public depuis de nombreuses années, leur nom de domaine est généralement court et simple à retenir, ceci est une règle importante pour votre propre réussite.

Si vous avez un nom de domaine complexe tel que chaussuresencuirspaschers.com, il est très difficile pour les utilisateurs de taper.

Si vous ne connaissez pas la règle de base d’un nom de domaine court, vous ne comprendrez pas l’échec de succès de votre site web.

Imaginez à présent que vos visiteurs aient malgré tout réussis à atteindre votre site web au nom de domaine interminable, mais qu’ils souhaiteraient à nouveau revenir, la longueur et la complexité de votre nom de domaine les en dissuadera et ils finiront alors probablement par visiter un autre site Web.

Ce qui aura évidemment un impact sur vos revenus si vous possédez un site E-commerce.

2. Utilisez des générateurs de noms de domaine pour de nouvelles idées de domaine

Il n’est pas étonnant que la plupart des noms de domaine compétitifs soient déjà enregistrés.

Parfois même pour la simple raison de les réserver pendant des années sans même les exploiter.

Mais il existe un moyen de générer des centaines de milliers de noms de domaine. C’est là qu’un générateur de nom de domaine entre en jeu.

Fondamentalement, un générateur de nom de domaine ajoute automatiquement les suffixes pertinents et les plus courants.

Businessnamegenerator.com est un excellent outil de génération de noms de domaine à découvrir.

Idevart vous propose également de découvrir la plateforme name.com qui vous permettra de tester la disponibilité d’un nom de domaine qui vous intéresse dans la plupart des extensions.

3. Gardez le nom de domaine court 

Il est important d’inclure des mots-clés dans votre nom de domaine. Essayez de garder votre nom de domaine aussi court que possible. En effet, un nom de domaine court est très facile à prononcer et à mémoriser.

Selon une étude, la longueur de nom de domaine la plus typique est d’environ 12 caractères.

Le mieux que nous puissions vous recommander est de conserver la longueur de votre domaine entre 6 et 14 caractères.

Tout ce qui dépasse 15 caractères peut devenir difficile à retenir pour les utilisateurs.

Les noms de domaine plus longs comportent également un risque d’orthographe, ce qui est rédhibitoire pour vos visiteurs éventuels.

4. Laissez de la place pour s’agrandir 

Lorsque vous choisissez un nom de domaine, ne limitez pas vos options.

Si possible, réfléchissez à la situation de votre entreprise dans quelques années. Voyez grand et ne limitez pas l’expansion de votre activité sur le court terme! L’idée ici serait peut-être pour vous de choisir un nom de domaine auquel on pourrait facilement ajouter d’autres mots-clés sous forme de sous-domaine (Par exemple: coiffure.fr, que vous puissez facilement ajouter quelques après « homme.coiffure.fr » ou encore « enfant.coiffure.fr »).

N’oubliez pas les graves conséquences qu’il y aurait à devoir radicalement devoir changer de nom de domaine quelques années après en cas de succès de votre marque.

A commencer par le déclassement de votre site internet des moteurs de recherche mais aussi de la perte d’un certain nombre de vos clients qui devront alors redécouvrir vos produits à travers un autre nom de domaine.

5. Évitez les traits d’union et les doubles lettres 

Évitez de créer des noms de domaine avec des tirets ou des doubles lettres.

Les traits d’union peuvent facilement être confondus avec du contenu suspect ou du spam, ce qui dissuadera les utilisateurs de visiter votre site. Les domaines comportant des traits d’union sont également plus sujets aux fautes de frappe.

Si vous choisissez un nom de domaine avec un trait d’union, les utilisateurs peuvent être confus et se retrouver sur le site de vos concurrents à la place.

Evitez par exemple d’utiliser des lettres doubles, car cela augmente les chances de faire une faute de frappe.

Je ne suis pas sûr que cela serait agréable pour vous de devoir régulièrement visiter un site internet dont le nom de domaine serait ceci: mavalllise.fr, vous savez d’instinct qu’il serait compliqué d’y aller sans risque de vous tromper dans l’orthographe de ce type de nom.

Préférez donc continuer à vous « creuser les méninges » dans le cas ou le nom de domaine simple à retenir que vous vouliez a déjà été prise, c’est toujours mieux que de devoir faire un choix par défaut pour longtemps.

6. Misez sur un nom de domaine de marque

Privilégiez un choix de nom de domaine en rapport direct avec le nom de votre marque car personne ne connaît encore l’étendue de votre futur réussite, et il vaut mieux que vos clients retiennent le nom d’une marque en rapport à vos activités qu’un simple nom commun comme par exemple « soulierspaschers.com ».

En effet, les moteurs de recherche comme Google utilisent des «signaux de marque» pour afficher des articles provenant de sites Web de haute qualité.

Plusieurs facteurs rendent un nom de domaine personnalisable:

  • Un nom de marque est unique et totalement personnalisé, il vous représente
  • Il est facilement mémorable et s’inscrit dans l’inconscient de vos clients
  • Il est facile à prononcer pour le bouche-à-oreille
  • Il se démarque de la concurrence

Pour trouver de nouveaux noms, vous pouvez essayer d’ajouter des mots-clés pertinents ou des suffixes aléatoires, mais assurez-vous que le nouveau domaine ressemble à une marque comme nous en avons discuté précédemment.