L’Apple Watch 6 un accessoire idéal pour les pratiquants de Yoga grâce à ses fonctionnalités innovantes

La prochaine itération de l’Apple Watch devrait sortir dans le courant du mois de Septembre 2020 lors du salon annuel d’Apple en Californie (WWDC 2020), découvrez l’une des plus impressionnantes fonctionnalités de la gamme de portables cet automne avec le déploiement de watchOS 7.

Avec ses dernières innovations, il se pourrait que l’Apple Watch 6 dépasse la Galaxy Watch 3 dans le « coeur » du public en devenant l’accessoire de yoga par excellence et en proposant une batterie de mesures innovantes aux pratiquants.

En effet, le géant américain s’est récemment vu octroyer un brevet intitulé «Pose et fréquence cardiaque des dépenses énergétiques pour le yoga», avec pour signification que l’Apple Watch 6 sera légitimement capable de suivre avec précision les dépenses énergétiques des utilisateurs pendant leurs séances de yoga.

L’Apple Watch Series 6, c’est pour cet automnehttps://t.co/IQhbVmCTvR pic.twitter.com/jrYrhRiXCG

— Consomac (@Consomac) June 10, 2020

La montre utilisera les données de fréquence cardiaque et de mouvement pour détecter la nature des poses de l’utilisateur afin de déterminer l’énergie qu’il dépense.
Le thermomètre de l’Apple Watch va également permettre de prendre la température de la peau afin de savoir si l’utilisateur fait du « yoga bikram », afin qu’elle puisse adapter les mesures en conséquence.
Il existe déjà un préréglage de yoga sur l’Apple Watch qui fonctionne déjà très bien, mais ces nouvelles fonctionnalités le rendront encore plus performant, en collectant des données plus complets sur vos séances.

Apple déploie la fonction « CarKey » d’iOS, une nouvelle « clé numérique » pour votre voiture

Apple a récemment déployé « CarKey » dans le cadre de la mise à jour WatchOS 6.2.8 et iOS 13.5.5.

iOS 13.5.5, est donc désormais disponible dans sa version finale est dès à présent disponible dans sa version finale, cela veut dire que votre iPhone pourrait vous servir de clés pour les véhicules compatibles.

Cela signifie que votre téléphone va pouvoir vous servir à verrouiller et déverrouiller votre voiture pour à l’aide de NFC.

Le téléphone peut alors également être utilisé pour démarrer la voiture. BMW est parmi les premiers constructeurs partenaires d’Apple avec cette fonctionnalité et actuellement, seules les séries 1, 2, 3, 4, 5, 6, 8, X5, X6, X7, X5M, X6M ou Z4, si elles sont fabriquées après le 1er juillet 2020, pourraient être compatibles.

La « CarKey » est sécurisée et stockée sur l’appareil mais peut aussi être bloquée à distance via iCloud en cas de perte ou de vol de votre iPhone.

Les profils de conducteur peuvent être personnalisés (jusqu’à 5 profils différents) afin que les clés puissent être partagées à distance avec un accès de conduite complet ou restreint.

CarKey fonctionne avec l’application Apple Wallet sur iPhone ou Apple Watch.

iOS 13.5.5 dispose également de la fonctionnalité « Power Reserve Mode » qui va vous permettre d’accéder à certaines fonctions de votre iPhone même lorsque vous êtes à court de batterie.

Cela veut dire que bien que votre iPhone soit éteint, vous pourrez l’utiliser pour certaines fonctions importantes. Le mode « Power Reserve » dure jusqu’à 5 heures après l’extinction de votre iPhone.

Vous pouvez également désormais choisir non seulement que votre iPhone télécharge automatiquement la dernière mise à jour iOS, mais également qu’il l’installe automatiquement pendant la nuit pendant que le téléphone est en charge. Cela signifie que le processus de mise à jour fonctionnera en arrière-plan jusqu’à son terme.

Apple a également publié watchOS 6.2.8, tvOS 13.4.8, HomePod OS 13.4.8 et macOS Catalina 10.15.6. Toutes les mises à jour sont disponibles en téléchargement sur les appareils compatibles.

Microsoft publie un correctif en réponse aux plantages des mises à jours de Microsoft 365

Depuis une mise à jour déployée récemment pour la suite d’outils Microsoft 365, l’application plante au démarrage.

Microsoft serait actuellement en train d’enquêter sur ce qui est arrivé à Outlook, en proposant une solution de contournement pour les personnes concernées.

Microsoft apporte un correctif à sa dernière mise à jour qui n’aurait pas fonctionné pour tout le monde, provoquant des crash de l’application pour certains utilisateurs et administrateurs qui rapportèrent une erreur 0xc0000005. L’entreprise a récemment déclaré que le problème viendrait des dernières mises à jours apportées à l’application.

Microsoft conseille aux utilisateurs d’utiliser le client mobile d’Outlook ou la version web de l’application pour accéder à leur boîte mail.

La société a déclaré qu’elle pensait qu’une mise à jour défectueuse était probablement à l’origine de l’incident. Il a dirigé les administrateurs vers le centre d’administration Outlook, sous les titres EX218604 et OL218603. Il a ensuite déclaré qu’il déployait un correctif.

Voici le lien d’une vidéo (en anglais) qui propose une solution rapide pour régler le problème de mise à jour de votre application:

 

Bientôt la fin des solutions de stockage « à l’ancienne » avec cette innovation technologique?

Des super SSD de type vinyle pourraient être à l’origine de la disparition des solutions de stockage habituelles.

Les data centers géants dits hyperscale modernes ont pour axes de progression les performances de stockage, la capacité ainsi que la densité, c’est pourquoi plusieurs outils de stockage SSD de nouvelles générations devraient voir le jour dans les années à venir en vue d’optimiser les performances et la capacité de stockage des solutions actuellement disponibles.

 « Kioxia » anciennement « Toshiba Memory », un fabricant multinational de mémoire informatique japonais,  annonce une nouvelle méthode, plus simple et plus économique, pour fabriquer des SSD de hautes capacités: les SSD de niveau plaquette.

Kioxia propose donc de créer un Waffer (plaquette) “tout-en-un”. Une galette de silicium qui serait doté de la totalité des composants nécessaires pour créer un SSD : Contrôleur et mémoire flash compris. Une idée qui implique moins d’unités de stockage par waffer mais qui affranchirait de nombreux processus secondaires.

La plaquette doit être sondée à l’aide de la “ technologie super multi-sondages ” de Kioxia pour analyser et supprimer les matrices 3D NAND endommagées, puis attacher à un pad avec des E/S et des connecteurs d’alimentation. Cette phase d’exploitation doit être mené en même temps afin d’extraire les performances IOPS séquentielles et aléatoires maximales.

La capacité des disques SSD actuellement sur le marché est notamment limitée par leur forme et les techniques de conception des puces, alors que les limites d’efficacité sont définies par les contrôleurs et l’interface PCI Express (PCI-E).

En ce qui concerne la plaquette, elle peut bénéficier d’un nombre important de canaux NAND, tandis qu’une interface PCI-E 6.0 x16 serait à même de pouvoir fournir jusqu’à 128 Go/s de bande passante.

Quant aux IOPS qui est un SSD multicanaux, ses performances pourraitent atteindre des millions d’IOPS.

Une fonctionnalité importante de OneDrive disparaîtra au 31 juillet prochain

La raison d’être de OneDrive est de vous proposer un service de stockage de vos fichiers dans le cloud, le service proposait également la possibilité à ses utilisateurs de consulter les fichiers stockés sur leurs PC et c’est bientôt cette fonctionnalité qui risque de disparaître bientôt et personne ne sait encore pourquoi.

La nouvelle a été communiquée via la page de support de Microsoft OneDrive qui indique qu’au 31 juillet prochain, les utilisateurs de OneDrive ne pourraient plus bénéficier de la récupération de fichiers sur le PC mais qu’ils pourraient en revanche synchroniser ces derniers avc OneDrive puis y accéder à partir d’un navigateur web.

La fonction de récupération des fichiers permet depuis des années de consulter les documents d’un PC à distance via la plateforme OneDrive, Il permet également d’accéder aux emplacements réseau et aux lecteurs mappés. 

Microsoft n’a pas communiqué sur les raisons d’une telle décision mais cela révélerait peut-être une trop faible utilisation de l’outil, mais ce ne sont là que des suppositions.

Une startup crée une technologie destinée à imprimer du steak en 3D

Il est fort probable que vous ne puissiez pas faire la différence entre un steak végétal imprimé en 3D et un véritable steak grâce à une nouvelle startup basée en Israël dénommée « Redefine Meat ».

Cette entreprise a réussi à utiliser une imprimante 3D dans la concoction de steak végétal.

L’entreprise israëlienne a pour but de commercialiser sa technologie d’impression de steak d’origine végétale dans le courant de l’année 2021.

L’idée pour cette startup est de participer à une alternative à la commercialisation de la viande à l’échelle internationale et tout ce que cela engendre, à commencer par la souffrance animale et les ravages de l’environnement.

Pour que la transition mondiale de la viande animale à la viande végétale ne soit pas trop brutale, il a fallu refléter l’aspect d’une véritable viande notamment en imitant la structure musculaire d’un véritable steak.

Eshchar Ben-Shitrit, le PDG de la société a déclaré que les imprimantes auraient un rendement d’environ 20 kilos de viande par heure, avec pour objectif un rendement plus important dans le temps.

Redefine Meat aurait l’intention de proposer son produit aux grands restaurants avant une commercialisation grand public.

Si les résulats s’annoncent probants, il y aura de fortes chances pour que nous retrouvions cette viande a base d’ingrédients végétales sur les étales de nos supermarchés dans les années à venir.