• 07 68 26 70 54
  • contact@idevart.fr

Quand ont sait qu’environ 800 000 sites sont créés chaque jour à travers le monde, on comprend facilement qu’en mettant en ligne son premier site internet, des milliers de concurrents potentiels en possèdent déjà un depuis longtemps.

Les concurrents parmi les plus sérieux ont certainement compris depuis longtemps qu’une grande partie du succès dans le référencement de leur site web, provient de la vitesse de chargement des pages. 

Lorsqu’une personne atterrit sur votre site pour la première fois, vous n’avez que quelques secondes pour capter son attention et la convaincre d’en découvrir davantage.

En effet, selon un rapport de Bing, un délai de plus de 2 secondes de chargement d’une page a  réduit  la satisfaction des utilisateurs de 3,8% et augmenté les pertes de revenus par utilisateur de 4,3%.

Devinez ce que feront vos clients si vous n’avez pas sérieusement travaillé sur la vitesse de chargement de vos pages ? Ils s’en iront, tout simplement.

Non seulement cela, mais Google indique également à son algorithme de classement de prendre en compte la vitesse de chargement des pages et vous ne serez jamais parmi les meilleurs sites bien classés dans les moteurs de recherche sans la prise en compte de la vitesse de chargement de votre site internet.

Idevart vous invite à découvrir 6 façons d’améliorer la vitesse de votre site internet WordPress.

1. Attention au thème WordPress que vous utilisez

Tous les thèmes WordPress ne se valent pas. 

Certains sont bien mieux codés que d’autres si on les trouve sur internet en téléchargement gratuit ou premium, mais ce dernier choix implique de faire un compromis envers un thème qui pourrait correspondre à votre image de marque, sans assez prendre en compte qu’il pourrait ralentir votre installation WordPress, du fait de ses trop nombreuses fonctionnalités.

C’est l’un des problèmes des thèmes WordPress grand public.

Les développeurs / vendeurs professionnels de thèmes WordPress vous propose leur travail comprenant souvent des standards en terme de fonctionnalité et en fonction des domaines d’activité de leur client.

Mais dans l’écrasante majorité des fois, ces thèmes WordPress sont bourrés de codes qui sont censés offrir de nombreuses options et faciliter la vie de leurs utilisateurs débutants.

Ces nombreuses lignes de codes ralentiront votre serveur, plus encore si vous devrez venir y greffer un constructeur de page comme Elementor ou Visual composer (WPBakery).

2. Compressez les images de vos articles

C’est fou la vitesse que l’on peut gagner simplement en compressant ses images.

WordPress propose quelques plugins permettant de compresser automatiquement vos images trop lourds, qui ont le désavantage de sérieusement ralentir vos pages lors de leur chargement par vos visiteurs.

L’un des plus connus est “reSmush.it” qui va vous permettre, en plus d’autres fonctionnalités, de compresser et d’optimiser vos images par lots.

Il n’y rien de plus pénible que de devoir patienter pour le chargement des images d’une page.

Le pire c’est que nous utilisons internet en finissant par avoir de nombreuses bases de comparaisons qui induisent la qualité ou non d’un site web.

Si vous souhaitez rester dans la tête et dans le coeur de vos clients et visiteurs, vous devrez vous attarder sur l’aspect vitesse de chargement de votre site web.

3. Envisagez un pack d’hébergement différent

Penser gagner de l’argent en optant pour un hébergement web low-cost est une grave erreur car se faisant, vous ne pensez pas à l’évolution potentiel de votre business, à moins que vous ayez prévu une évolution de votre formule hébergement en fonction du succès de votre activité.

Le choix d’un bon serveur pour son site internet est souvent négligé par la plupart des propriétaires de site internet.

Pour avoir longtemps utilisé les hébergements web mutualisés dans le cadre de nombreux projets web, je vous déconseille de les utiliser pour des sites auxquels vous avez l’intention d’ajouter beaucoup de fonctionnalités.

Le stress de votre site qui diminue après avoir obtenu une grande fonctionnalité est suffisant pour créer quelques premiers cheveux gris: ne soyez pas une victime, investissez dans un hébergement approprié.

4. De trop nombreuses extensions WordPress feront planter votre site web

Les extensions ont parfois un rôle prédominant dans la lenteur d’un site WordPress.

Ce qui est fun avec WordPress est qu’il est possible aux utilisateurs expérimentés comme les premiers des débutants de pouvoir intégrer les fonctionnalités souhaités pour embellir et rendre son site internet plus performant.

Le problème avec cette facilité est qu’en général, les débutants ne sont pas avertis qu’il y a une corrélation entre les problèmes qui surviennent à un moment donné dans leur site web et l’abus d’ajout d’extensions.

Certaines extensions sont d’ailleurs plus gourmandes en ressources que d’autres, et si vous ne pas compte de cela et du fait que plus il y aura d’extensions ou de thèmes WordPress possédant de nombreuses fonctionnalités (Parfois inutiles), plus votre site sera lent et provoquera des erreurs.

5. Optimisation de la base de données dans CMS

L’optimisation de la base de données est un moyen efficace d’augmenter les performances.

Si vous utilisez un système de gestion de contenu (CMS) contenant des extensions complexes, la taille de la base de données augmente et votre site Web fonctionne plus lentement. 

Il est indispensable pour vous de nettoyer votre base de données WordPress et de réduire sa taille de temps en temps.

En effet, Au fil du temps, votre base de données WordPress a accumulé de nombreuses tables redondantes, des enregistrements inutilisés, un énorme wp_postmeta et de nombreuses entrées que vous pouvez supprimer sans affecter votre site Web.

Il s’agit d’un processus incontournable pour chaque utilisateur de WordPress afin de réduire au minimum la taille de sa base de données et de permettre à son blog WordPress de se charger rapidement.

Cela aidera à réduire la charge sur votre serveur et vos performances WordPress s’amélioreront considérablement.

6. Utilisez la mise en cache du site Web

Chaque page Web visitée sur votre site génère une requête à la base de donnée de votre serveur qui est alors traité, puis un résultat final est renvoyé du serveur au navigateur de l’utilisateur.

Dans le cas où de nombreux utilisateurs accèdent à la page en même temps, les serveurs fonctionnent lentement et ont besoin de plus de temps pour fournir la page Web à chaque utilisateur.

L’intérêt de mettre en cache votre site WordPress est d’éviter de déclencher des requêtes de bases de données à chaque chargement du site par un visiteur.

Au lieu de cela, l’extension de cache que vous mettrez en place pour votre site internet créera des versions statiques des pages du site qui changeront alors seulement à la prochaine mises à jour, ce qui améliorera sa vitesse.

Plusieurs extensions WordPress de mise en cache efficaces existent, mais pour avoir testé les plus populaires mais j’ai une grande préférence pour WP Super cache.

Photo by Fikret tozak on Unsplash

Il y plusieurs raisons pour lesquelles un site internet installé avec WordPress pourraient ralentir, notons que les deux principales qui me viennent sont d’abord la qualité du serveur qui héberge votre site internet, la deuxième concerne le nombre de fonctionnalités présentes dans votre installation.

Par “fonctionnalité” j’entends aussi bien les extensions que les fonctionnalités intégrées à votre thème.

L’agence web Idevart réalise votre site internet en prenant en compte le principe d’éviter de “surcharger” votre installation WordPress avec des plugins ou fonctionnalités inutiles.

C’est en effet l’une des bases de l’optimisation d’un site WordPress, n’utiliser que ce dont vous avez réellement besoin, en n’oubliant pas d’utiliser une extension de cache pour réduire la charge de votre site internet.

Idevart vous invite à découvrir pourquoi votre site WordPress aurait à être lent et comment y remédier:

1. Evitez autant que possible d’utiliser un constructeur de page

Censé être idéal pour les débutants en conception et gestion de site web, les constructeurs de page (ou Page Builder) vous permettent de créer et structurer des pages afin de les ajouter à votre site internet via un thème WordPress compatible.

Il existe plusieurs extensions de Page Builder qui vous offrent ces possibilités, citons par exemple Elementor, WPBakery (Anciennement Visual composer) ou encore King composer.

Ces extensions WordPress vous donnent la possibilité d’ajouter de nouveaux éléments à une page en les faisant simplement glisser et déposer sur l’écran.

Ces Page Builder génèrent du code qui structure votre page selon votre imagination et les modules disponibles proposés par votre thème WordPress, sans que vous ayez à connaître quoique ce soit en langage informatique.

Le problème est que ces extensions de construction de page mobilisent beaucoup les ressources de votre serveur, pire encore si votre site internet connaît un trafic important et qu’il ne possède pas de système de cache.

2. Mettez en place un système de mise en cache de vos pages

Si votre objectif est d’optimiser la vitesse de votre site internet, la mise en cache des pages devrait être votre principale objectif. 

Avec la mise en cache de page, WordPress peut stocker la version HTML statique d’une page et la servir aux visiteurs au lieu de traiter dynamiquement PHP pour chaque chargement de page. 

Cela réduit le temps de traitement du serveur, ce qui offre une forte augmentation des performances (et cela aidera également votre site à tenir pendant les périodes de trafic élevé).

À moins que vous n’utilisiez un hébergement WordPress géré qui implémente la mise en cache de page pour vous au niveau du serveur, vous avez besoin d’un plugin de mise en cache pour tout configurer.

Le plugin de mise en cache est conçu pour indiquer au serveur de conserver certains des fichiers stockés dans la RAM ou le disque (en fonction de votre configuration spécifique). 

Cela signifie que le serveur peut se souvenir du contenu qu’il a servi dans le passé et le dupliquer pour l’utilisateur. 

Les pages Web se chargeront beaucoup plus rapidement à partir du cache directement et la quantité de travail nécessaire pour générer une page vue est considérablement réduite.

3. Choisissez bien la localisation du serveur de votre futur site internet

L’emplacement du serveur est l’emplacement du centre de données où votre site Web est hébergé. Cet emplacement peut être n’importe où dans le monde, quel que soit votre lieu de résidence.

Par exemple, si j’exploite un site E-commerce et que ma clientèle est principalement le marché allemand, l’hébergement de mon site Web sur un serveur canadien ou espagnol augmente la distance géographique entre l’emplacement de mes clients et le serveur, donc augmenter le temps nécessaire pour récupérer les données lorsqu’un utilisateur en fait la demande.

Au contraire, si je devais héberger mon site Web au Canada, Cela réduirait le temps de chargement et de réponse de mon site internet engendrés par les visites et interactions de mes clients.

Méfiez-vous donc des prix attractifs pratiqués par certaines plateformes d’hébergement web et renseignez-vous sur l’emplacement de leurs serveurs car la localisation de ces derniers compte dans l’optimisation de la vitesse de votre futur site web.

N’oubliez pas que Google lui-même prend en compte la vitesse de chargement du site Web lors du classement d’un site Web.

4. Optimisez votre base de données

Dans certains cas, une accumulation de fichiers inutiles dans votre base de données peut être la raison de la lenteur de votre site WordPress.

Le contenu, tel que les commentaires non approuvés, les révisions d’articles, les brouillons automatiques et les articles mis dans la corbeille, peut remplir votre base de données au fil du temps.

Il est préférable de se débarrasser de tous ces fichiers inutiles et vous remarquerez une amélioration de vos temps de chargement.

Quelques excellents plugins que vous pouvez utiliser pour ce faire incluent Advanced database cleaner et WP-Optimize.

Ces outils aident également à optimiser facilement la structure de votre base de données et vos tables.

5. La densité des codes de votre thème et extensions WordPress

Tous les thèmes et extensions WordPress ne se valent pas et ne se ressemblent pas, c’est à la fois une force mais aussi une vrai faiblesse de cette solution désormais utilisée par plus de 40% des sites internet de la toile.

Nous parlions plus haut des Page Builder et du côté pratique qu’ils représentent pour les utilisateurs novices de WordPress.

Si vous en utilisez un, avec un thème WordPress trouvé ou acheté en ligne public et donc bourré de fonctionnalité généralement conçu pour contenter toute une catégorie d’utilisateur, vous risquez de connaître un problème de ralentissement.

Plus votre site internet possède de fonctionnalités plus cela implique la présence de nombreuses lignes de code.

Si vous êtes familier avec CSS, HTML et Javascript, vous saurez qu’il y a une énorme quantité de code derrière la conception de votre site Web .

Par exemple, il y a 60 millions de lignes de code sur Facebook seulement.

6. Performances du serveur

A chaque visite d’internaute votre site internet se charge de A à Z et plus votre site internet est de taille importante, plus il mettra du temps à se charger.

La toute première chose qui survient à l’arrivée de l’internaute lors du chargement d’un site web est la suivante: votre navigateur (Firefox, Safari, etc.) envoie un ping à votre serveur. Il demande toutes les informations et données pour pouvoir charger votre site Web.

Si les performances de votre serveur sont médiocres, la réponse prendra plus de temps. Quelle que soit la rapidité de tout le reste, un serveur lent vous donnera toujours un démarrage lent.

Les mauvaises performances du serveur sont presque toujours dues à votre hébergeur Web. 

Si dans votre formule d’hébergement web vous avez opté pour un serveur mutualisé, cela signifie que vous partagez de l’espace et des ressources avec d’innombrables autres sites Web. 

Si votre site est lent, c’est parce que vous êtes dans une file d’attente avec plein d’autres sites !

La vitesse de chargement des pages d’un site internet influence tout, du trafic au taux de rebond en passant par les conversions, la satisfaction des utilisateurs et, en fin de compte, les bénéfices.

Entre 2000 et 2015, la durée moyenne d’attention humaine est passée de 12 à 8 secondes seulement et

79% des acheteurs insatisfaits des performances d’un site Web sont moins susceptibles de revenir.

Un site lent pourrait donc être un véritable “boulet” pour votre business et peut tout simplement ruiner le référencement SEO de votre site internet et donc son trafic.

Pour achever de vous convaincre au sujet de l’importance e la vitesse d’un site internet, figurez-vous qu’Amazon a calculé qu’un ralentissement d’une seconde de la vitesse de chargement de leur page leur coûterait 1,6 milliard de dollars en ventes annuelles.

Avec le bon plugin, votre site WordPress peut fonctionner à une vitesse qui vous plaît à vous et aux visiteurs de votre site. Mieux encore, si vous accélérez un site WordPress, votre site Web sera mieux classé sur Google !

Les conseils suivants permettront à votre site WordPress de fonctionner plus rapidement que vous ne l’auriez jamais cru possible.

1. Mettez à régulièrement à jour votre site internet

En tant que projet open source bien entretenu, WordPress est régulièrement mis à jour.

Ces mises à jours sont destinées à améliorer les performances de votre CMS et les ignorer pourrait avoir de fâcheuses conséquences pour le bon fonctionnement de votre site internet, à commencer par sa vitesse.

De la même manière que Windows ou Ubuntu, WordPress est une sorte de système d’exploitation de votre site internet.

Comme tous les systèmes d’exploitation, il nécessite des mises à jour constantes pour résoudre les bogues, corriger les problèmes de sécurité et introduire de nouvelles fonctionnalités.

Votre thème WordPress et vos plugins peuvent également avoir des mises à jour régulières.

En tant que propriétaire de site Web, il est de votre responsabilité de garder votre site WordPress, votre thème et vos plugins mis à jour avec les dernières versions.

Ne pas le faire peut rendre votre site lent et peu fiable, et vous rendre vulnérable aux menaces de sécurité.

2. Mettez en place un système de mise en cache du site

La mise en cache est le processus de stockage temporaire des données fréquemment consultées dans un cache.

Si vous exécutez un CMS (Content Management System) comme WordPress ou un site Web de commerce électronique, vous utilisez beaucoup de contenu dynamique qui peuvent ralentir l’affichage de votre site sur les navigateurs de certains de vos visiteurs.

Et la vitesse est essentielle au succès de votre site internet, car personne n’aime attendre longtemps le chargement d’une page de site internet.

Une étude américaine a estimé que 45% des personnes s’attendent à ce qu’une page Web se charge en 2 secondes ou moins, et 41% abandonnent une page qui prend plus de 3 secondes à charger.

WP Super Cache produit des fichiers HTML statiques que votre serveur Web sert ensuite au lieu de répéter à nouveau le processus de chargement de votre WordPress.

En effet, lorsque vous avez du contenu statique, seul le serveur Web doit travailler en termes de vitesse de chargement et de limitation de la bande passante pour votre page.

3. Réduisez vos fichiers HTML, Javascript et CSS

Le terme «Minify ou compression» est utilisé pour décrire une méthode de réduction de la taille du fichier de votre site internet. Ce processus a pour objectif de supprimer les espaces blancs, les lignes et les caractères inutiles du code source.

Malgré le fait que  la compression de vos fichiers HTML, JS et CSS ne réduira que quelques kilo-octets des fichiers de votre site Web, cela aura toujours un effet positif sur la vitesse de votre site internet.

Attention tout de même, Il est généralement recommandé de ne l’utiliser que pour les fichiers envoyés aux navigateurs de l’utilisateur.

WP Fastest Cache est une excellente extension WordPress qui vous aidera à compresser et combiner vos fichiers HTML, CSS et Javascript pour accélérer le temps de chargement des pages de votre site internet sur mobile et PC avec un temps de chargement réduit de 2% à 4%.

4. Réduisez la taille de vos images

Les images ont un impact plus important sur les performances du site que la plupart des gens ne le pensent.

En effet, une étude américain à démontré que plus de 80% des visiteurs seront plus susceptibles de lire votre contenu si vous l’accompagnez d’image.

Néanmoins, il est important que vous preniez en compte le poids idéal d’une image à intégrer à votre article sous peine de réduire la vitesse de chargement de la page.

Aussi attrayants que soient vos graphismes, ils prennent toujours beaucoup de temps de chargement. Heureusement, un simple plugin peut corriger ces images pour accélérer un site WordPress.

Les images plus grandes prennent généralement plus de temps à charger que les images plus petites.

Les photos JPEG ont tendance à prendre moins de temps que les photos PNG. Ils regorgent également de bagages supplémentaires tels que des métadonnées et des fichiers de grande taille.

5. Mettez en place une configuration CDN de certains de vos fichiers

CDN signifie «Content Delivery Network». Il s’agit d’une méthode de chargement de certains fichiers web destinée à accélérer le chargement de vos pages de sites internet.

Des études américaines révèlent que la perte de taux de conversion est de -7%, par seconde de retard, c’est l’une des raisons pour lesquelles l’agence web Idevart proposent à ses clients, la solution de chargement de certains fichiers de site internet via une configuration CDN.

Selon des études américaines, plus de 41% des 10 000 meilleurs sites Web utilisent un CDN.

Un CDN est composé de serveurs du monde entier. Chacun de ces serveurs stocke des fichiers «statiques» (images, CSS, Javascript, etc.) qui composent votre site.

Dans une configuration CDN typique, un réseau de serveurs est dispersé géographiquement. Le contenu est capturé, stocké et distribué à plusieurs utilisateurs finaux via le POP le plus proche.

Outre la question de la vitesse de chargement, un CDN peut fournir une sécurité supplémentaire à votre site internet.

Étant donné que plus de 60% du trafic est servi via un fournisseur CDN, ils atténueront les attaques DDoS éventuelles contre le serveur de votre site.

Mieux encore, il peut vous faire économiser jusqu’à 80% de votre bande passante.

6. Réduisez les requêtes HTTP de vos pages web

A l’arrivée d’un visiteur sur votre site internet, celui-ci a besoin d’un moyen de télécharger toutes les ressources nécessaires pour cette page à partir de votre serveur. Pour ce faire, il envoie des requêtes HTTP au serveur pour chaque ressource individuelle.

Une chose importante à savoir est que chaque élément distinct est une requête HTTP distincte.

Des études menés par Yahoo estiment que 80% du temps de chargement d’une page Web est consacré au téléchargement de différents éléments de la page, comme des images, des feuilles de style et des scripts.

Une requête HTTP est effectuée pour chacun de ces éléments, donc plus il y a de composants sur la page, plus la page mettra du temps à se charger.

La première chose à faire avant de tenter de réduire les requêtes de votre site internet est de faire des tests, pour cela il existe de nombreux outils en ligne mais je vous conseille de découvrir giftofspeed qui est un outil simple de test de requêtes HTTP plutôt efficace.

Pour améliorer la vitesse de votre site internet, vous devrez vous concentrer d’abord sur les grosses requêtes HTTP à chargement lent pour ressentir un véritable impact.

 

Votre agence web Idevart privilégie le travail avec le CMS WordPress principalement parce que cela donne déjà une longueur d’avance dans le jeu du référencement.

Pour ceux qui ne le savent pas encore, sachez que WordPress alimente désormais 40% des sites internet présents sur la toile, c’est aussi l’une des raisons que nous vous invitons vous aussi à adopter l’un des acteurs majeurs de l’évolution du web.

WordPress est développé à l’aide d’un code de haute qualité conforme aux normes et produit un balisage sémantique. 

C’est pourquoi les sites WordPress ont tendance à se classer plus haut que les autres dans les moteurs de recherche.

WordPress à est donc optimisé en permanence pour le référencement.

Etant l’outil préféré de nombreux propriétaires de sites internet, tout un écosystème se développe également autour de cet engouement, à commencer par la disponibilité de thèmes optimisés pour le référencement ainsi que d’extensions gratuites qui vous feront gagner un temps fou pour améliorer le classement de votre site web dans les moteurs de recherche.

Découvrez à présent quelques conseils utiles qui vous aideront à vous démarquer de vos concurrents dans le référencement de votre site internet.

1. Utilisez l’extension Rank Math SEO pour optimiser votre site web

Vous vous seriez certainement attendu à ce que je vous conseille d’utiliser l’extension Yoast qui reste l’une des extensions les plus installées sur les sites WordPress, mais si on reste sur la partie gratuite de ces deux extensions, Rank Math SEO me paraît bien plus intéressant.

Rank Math SEO est une extension complète qui vous proposera de connecter votre compte Google Analytics afin d’avoir un suivi du trafic sur votre site internet et toutes les autres données qu’offre la solution Google Analytics.

Cette extension est Idéale autant pour les propriétaires de site internet débutants comme pour les plu aguerris.

2. Nommez efficacement vos images

Nous oublions trop souvent que le premier des moteurs de recherche propose aux internautes toute une section réservée à la recherche d’images.

A quels mots clés pourriez-vous penser lors de recherche d’images en rapport avec votre article ?

Nommez ces images en reprenant le titre de votre article ou avec une phrase avec de bons mots clés pour améliorer votre classement dans les moteurs de recherche et le trafic de votre site Web!

Les images associées à vos articles offrent un certain nombre d’avantages en matière de référencement SEO.

  • Augmente le temps passé sur la page.
  • Offre plus de choix de mots-clés.
  • Augmente le partage social (Google aime la preuve sociale).
  • Envoie du trafic à partir de recherches d’images Google.

Evitez surtout de chercher à “bourrer” votre image de mots-clés, soyez pertinent par rapport à ce qui se trouve réellement dans votre image.

3. Ne laissez aucun élément au hasard

Chez Idevart, beaucoup de clients nous confient la maintenance de leur site internet et ce qui saute aux yeux est souvent la négligence du remplissage d’un certain nombre d’élément pour l’optimisation SEO du site internet.

L’un des éléments que les propriétaires de site WordPress oublient souvent lorsqu’ils ont intégré une extension destinée à optimiser leur référencement est par exemple le remplissage des zones de description de chaque catégorie du site ou alors des articles eux-mêmes qui ne sont pas correctement remplis avec les bonnes informations SEO.

Le remplissage minutieux des éléments nécessaires à une meilleure indexation par les robots des moteurs de recherche est d’autant plus indispensable pour les mise en avant de certaines pages (De recettes ou de formation par exemple…) dans les résultats de recherche dans Google, Bing ou autre avec les rich snippets et les données structurées.

Vous n’avez pas besoin d’être un “crack” en développement web et gestion de site internet pour posséder et gérer un minimum un site internet installé à l’aide de WordPress.

La simplicité de gestion des sites WordPress est l’une des raisons pour lesquelles 40% des sites internet de la toile l’ont adopté.

La plupart de nos clients ne souhaitent pas devoir s’occuper eux-mêmes de leurs sites internet mais pour ceux qui s’attelent à la tâche, peuvent oublier certains conseils que nous leur donnons, à commencer par celui de limiter l’installation d’extensions WordPress ou de vérifier la capacité de leur serveur avant d’installer des extensions trop “chargés” en fonctionnalité.

Le risque étant le ralentissement voire un plantage pur et simple du site.

En effet, installer une extension peformante mais lourde en fonctionnalité sollicite déjà une partie de votre serveur, mais si en plus vous connaissez une montée du trafic de votre site web, à l’atteinte du seuil critique de son fonctionnement, le serveur s’arrêtera et le site web avec.

Le marketing des médias sociaux fait partie de la stratégie de la plupart de nos clients, mais pour d’autres, il s’agit d’un investissement en temps et en argent bien trop important pour eux.

Mais une stratégie marketing de médias sociaux bien menée offre un retour sur investissement bien souvent au delà des attentes, la base étant de trouver le bon partenaire pour assurer son succès.

Si vous estimez ne pas avoir le temps ni l’argent pour apporter un peu de votre temps à la partie marketing digitale de votre marque, j’ose au moins espérer que vous respectez la règle de publier au moins deux articles par semaine sur votre site internet ?

Si tel est le cas, bonne nouvelle, vous pouvez automatiser la publication de vos articles de site web sur les réseaux sociaux, contactez l’agence web Idevart pour en savoir plus.

6. Mettez votre site internet en cache pour optimiser sa vitesse 

Dans WordPress, le rendu ou la récupération d’une page nécessite l’envoi de requêtes aller-retour vers et depuis la base de données, c’est pour cette raison que vous devez penser à la mise en place d’un système de mise en cache de vos pages pour soulager ce processus.

la  mise en cache fait référence au processus de création de versions statiques de votre contenu et de diffusion de ce contenu aux visiteurs

Les pages statiques sont généralement rendues rapidement dans les navigateurs, ce qui conduit à des performances plus rapides de votre site Web.

Vous souhaitez être recontacté ?