• 07 68 26 70 54
  • contact@idevart.fr

Pourquoi mon site WordPress est lent et comment corriger le problème ?

Il y plusieurs raisons pour lesquelles un site internet installé avec WordPress pourraient ralentir, notons que les deux principales qui me viennent sont d’abord la qualité du serveur qui héberge votre site internet, la deuxième concerne le nombre de fonctionnalités présentes dans votre installation.

Par “fonctionnalité” j’entends aussi bien les extensions que les fonctionnalités intégrées à votre thème.

L’agence web Idevart réalise votre site internet en prenant en compte le principe d’éviter de “surcharger” votre installation WordPress avec des plugins ou fonctionnalités inutiles.

C’est en effet l’une des bases de l’optimisation d’un site WordPress, n’utiliser que ce dont vous avez réellement besoin, en n’oubliant pas d’utiliser une extension de cache pour réduire la charge de votre site internet.

Idevart vous invite à découvrir pourquoi votre site WordPress aurait à être lent et comment y remédier:

1. Evitez autant que possible d’utiliser un constructeur de page

Censé être idéal pour les débutants en conception et gestion de site web, les constructeurs de page (ou Page Builder) vous permettent de créer et structurer des pages afin de les ajouter à votre site internet via un thème WordPress compatible.

Il existe plusieurs extensions de Page Builder qui vous offrent ces possibilités, citons par exemple Elementor, WPBakery (Anciennement Visual composer) ou encore King composer.

Ces extensions WordPress vous donnent la possibilité d’ajouter de nouveaux éléments à une page en les faisant simplement glisser et déposer sur l’écran.

Ces Page Builder génèrent du code qui structure votre page selon votre imagination et les modules disponibles proposés par votre thème WordPress, sans que vous ayez à connaître quoique ce soit en langage informatique.

Le problème est que ces extensions de construction de page mobilisent beaucoup les ressources de votre serveur, pire encore si votre site internet connaît un trafic important et qu’il ne possède pas de système de cache.

2. Mettez en place un système de mise en cache de vos pages

Si votre objectif est d’optimiser la vitesse de votre site internet, la mise en cache des pages devrait être votre principale objectif. 

Avec la mise en cache de page, WordPress peut stocker la version HTML statique d’une page et la servir aux visiteurs au lieu de traiter dynamiquement PHP pour chaque chargement de page. 

Cela réduit le temps de traitement du serveur, ce qui offre une forte augmentation des performances (et cela aidera également votre site à tenir pendant les périodes de trafic élevé).

À moins que vous n’utilisiez un hébergement WordPress géré qui implémente la mise en cache de page pour vous au niveau du serveur, vous avez besoin d’un plugin de mise en cache pour tout configurer.

Le plugin de mise en cache est conçu pour indiquer au serveur de conserver certains des fichiers stockés dans la RAM ou le disque (en fonction de votre configuration spécifique). 

Cela signifie que le serveur peut se souvenir du contenu qu’il a servi dans le passé et le dupliquer pour l’utilisateur. 

Les pages Web se chargeront beaucoup plus rapidement à partir du cache directement et la quantité de travail nécessaire pour générer une page vue est considérablement réduite.

3. Choisissez bien la localisation du serveur de votre futur site internet

L’emplacement du serveur est l’emplacement du centre de données où votre site Web est hébergé. Cet emplacement peut être n’importe où dans le monde, quel que soit votre lieu de résidence.

Par exemple, si j’exploite un site E-commerce et que ma clientèle est principalement le marché allemand, l’hébergement de mon site Web sur un serveur canadien ou espagnol augmente la distance géographique entre l’emplacement de mes clients et le serveur, donc augmenter le temps nécessaire pour récupérer les données lorsqu’un utilisateur en fait la demande.

Au contraire, si je devais héberger mon site Web au Canada, Cela réduirait le temps de chargement et de réponse de mon site internet engendrés par les visites et interactions de mes clients.

Méfiez-vous donc des prix attractifs pratiqués par certaines plateformes d’hébergement web et renseignez-vous sur l’emplacement de leurs serveurs car la localisation de ces derniers compte dans l’optimisation de la vitesse de votre futur site web.

N’oubliez pas que Google lui-même prend en compte la vitesse de chargement du site Web lors du classement d’un site Web.

4. Optimisez votre base de données

Dans certains cas, une accumulation de fichiers inutiles dans votre base de données peut être la raison de la lenteur de votre site WordPress.

Le contenu, tel que les commentaires non approuvés, les révisions d’articles, les brouillons automatiques et les articles mis dans la corbeille, peut remplir votre base de données au fil du temps.

Il est préférable de se débarrasser de tous ces fichiers inutiles et vous remarquerez une amélioration de vos temps de chargement.

Quelques excellents plugins que vous pouvez utiliser pour ce faire incluent Advanced database cleaner et WP-Optimize.

Ces outils aident également à optimiser facilement la structure de votre base de données et vos tables.

5. La densité des codes de votre thème et extensions WordPress

Tous les thèmes et extensions WordPress ne se valent pas et ne se ressemblent pas, c’est à la fois une force mais aussi une vrai faiblesse de cette solution désormais utilisée par plus de 40% des sites internet de la toile.

Nous parlions plus haut des Page Builder et du côté pratique qu’ils représentent pour les utilisateurs novices de WordPress.

Si vous en utilisez un, avec un thème WordPress trouvé ou acheté en ligne public et donc bourré de fonctionnalité généralement conçu pour contenter toute une catégorie d’utilisateur, vous risquez de connaître un problème de ralentissement.

Plus votre site internet possède de fonctionnalités plus cela implique la présence de nombreuses lignes de code.

Si vous êtes familier avec CSS, HTML et Javascript, vous saurez qu’il y a une énorme quantité de code derrière la conception de votre site Web .

Par exemple, il y a 60 millions de lignes de code sur Facebook seulement.

6. Performances du serveur

A chaque visite d’internaute votre site internet se charge de A à Z et plus votre site internet est de taille importante, plus il mettra du temps à se charger.

La toute première chose qui survient à l’arrivée de l’internaute lors du chargement d’un site web est la suivante: votre navigateur (Firefox, Safari, etc.) envoie un ping à votre serveur. Il demande toutes les informations et données pour pouvoir charger votre site Web.

Si les performances de votre serveur sont médiocres, la réponse prendra plus de temps. Quelle que soit la rapidité de tout le reste, un serveur lent vous donnera toujours un démarrage lent.

Les mauvaises performances du serveur sont presque toujours dues à votre hébergeur Web. 

Si dans votre formule d’hébergement web vous avez opté pour un serveur mutualisé, cela signifie que vous partagez de l’espace et des ressources avec d’innombrables autres sites Web. 

Si votre site est lent, c’est parce que vous êtes dans une file d’attente avec plein d’autres sites !

Notez cet article

0 / 5 0

Your page rank:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous souhaitez être recontacté ?