• 07 68 26 70 54
  • contact@idevart.fr

49 Rue de Ponthieu, 75008 Paris

Découvrez 6 façons d’évaluer correctement l’accessibilité de son site internet

S’assurer que votre site Web est accessible est indispensable pour votre site internet, qui plus est si vous possédez un site de commerce en ligne, mais il est souvent difficile de savoir par où commencer, surtout si vous ne possédez pas les bases de connaissances techniques en la matière.

Lorsque vous développez un site Web, vous notez notamment l’interface utilisateur et l’expérience utilisateur⁠ (UI / UX comme on l’appelle plus couramment) de votre site Web. Vous avez déployé des efforts considérables pour vous assurer que le site est convivial et facile à utiliser.

Même si vous pensez avoir fait ce qu’il fallait pour optimiser l’expérience utilisateur de votre site internet, pensez-vous avoir répondu aux normes d’accessibilité aux personnes  handicapés ?

Aujourd’hui, l’accessibilité web est plus importante que jamais grâce à la progression de la transformation numérique. Cela a créé de nombreuses opportunités pour les gens d’accéder à des informations, des services, des biens et d’autres outils importants en ligne.

Néanmoins, les avantages d’Internet peuvent être plus difficiles à obtenir pour les personnes handicapées. En fait, 90% des sites internet publics et commerciaux ne sont pas entièrement accessibles à ceux qui comptent sur les technologies d’assistance pour accéder au Web.

Découvrez à présent, 6 façons d’évaluer correctement l’accessibilité de votre site internet.

 

1. Utilisez les couleurs avec soin

Les couleurs peuvent aider vos utilisateurs à distinguer facilement différents ensembles d’informations. 

Cependant, le daltonisme et autres handicaps peuvent empêcher les utilisateurs de trouver des informations facilement, des éléments du site internet comme des boutons ou d’autres éléments colorés si vous ou votre développeur n’a pas sérieusement travaillé de façon à maintenir un contraste de couleurs approprié.

Des outils existent sur internet pour vous aider à analyser les éventuels problèmes de contraste de couleur d’une page web de votre site, citons par exemple la plateforme color.a11y.com qui est très simple à utiliser, nécessitant simplement l’ajout du lien d’une de vos pages à analyser.

2. Utilisez un CMS prenant en charge l’accessibilité

Lors de la création d’un site Web, choisissez un système de gestion de contenu (CMS) qui prend en charge l’accessibilité Web. 

Sur la plateforme de téléchargement de thèmes WordPress, les thèmes individuels doivent répondre à un certain nombre de critères pour être considérés comme répondant aux critères d’accessibilité.

Ils doivent fournir des schémas de navigation pouvant être utilisés avec un clavier seul, des structures de titre appropriées, des schémas de couleurs avec des contrastes clairs.

Assurez-vous que enfin que les widgets, les plugins et d’autres aspects sont compatibles avec les normes d’accessibilité Web telles que WCAG 2.0.

3. Assurez-vous que votre site peut être zoomé sans perte de contenu 

Voici un problème présent sur une quantité énorme de site internet actuellement en ligne.

Il arrive parfois qu’un site  paraissant tout à fait normal soit totalement différent sur d’autres dimensions d’écrans, et pour éviter cette catastrophe, vous ou votre webmaster pouvez zoomer votre site internet à plus de 150% et voir si votre contenu ne “part pas dans tous les sens” et reste encore lisible.

Remarquez-vous que les éléments de contenu se chevauchent ou disparaissent, ou s’empilent-ils et s’ajustent-ils bien?

Toutes les tâches peuvent-elles encore être effectuées à la fois avec une souris et un clavier? Les éléments de navigation et les menus fonctionnent-ils toujours bien? 

La réalisation de ces tests préliminaires n’est ni exhaustive ni complète, mais elle peut vous aider à identifier certains problèmes d’accessibilité évidents avec l’affichage.

4. Assurez-vous que votre site est compatible avec le clavier

Le but de cette étape est de vérifier si votre site internet reste utilisable sans la souris d’un ordinateur.

En effet, de nombreuses technologies d’assistance reposent sur la navigation au clavier uniquement.

En tant que tel, il doit être possible d’utiliser toutes les fonctionnalités majeures de votre site via un clavier et rien d’autre. 

Cela inclut l’accès à toutes les pages, liens, contenus, etc.

La façon la plus courante de naviguer à l’aide d’un clavier consiste à utiliser la touche de tabulation

Votre objectif doit donc être de vous assurer que tout le contenu Web et la navigation de votre site internet sont accessibles à l’aide de la touche de tabulation de votre clavier.

5. Vérifiez la présence des textes «alternatifs» dans vos images

Les textes «Alt» sont des attributs HTML ajoutés à une balise HTML, généralement une balise d’image. Ces textes ne sont pas visibles par défaut et ne s’affichent que lorsque vous avez une mauvaise connexion Internet et que l’image n’est pas encore chargée.

Les utilisateurs peuvent voir le texte alternatif en survolant l’image, les lecteurs d’écran peuvent la “lire” à haute voix pour indiquer à l’utilisateur ce qu’il y a dans l’emplacement de l’image qui ne s’affiche pas correctement, et il décrit ou remplace le support si ce support ne se charge pas pour une raison quelconque.

Dans l’ optimisation des moteurs de recherche (SEO), le texte alternatif fournit des informations sur une page pour les moteurs de recherche, car il n’a pas la capacité de lire le contenu de l’image.

Un texte alternatif descriptif et pertinent sur un site Web améliore donc l’accessibilité, le référencement et l’expérience utilisateur.

6. Utilisez les en-têtes pour structurer correctement votre contenu

Une autre tâche clé pour rendre votre site accessible est de structurer votre contenu en utilisant soigneusement les en-têtes.

Cela rendra votre contenu beaucoup plus facile à comprendre et améliorera en plus la qualité d’indexation de la page par les moteurs de recherche.

En plus de faciliter grandement la navigation sur la page, des en-têtes clairs aident également les lecteurs d’écran à interpréter vos pages.

Une bonne structure des pages constitue la meilleure attitude à avoir lorsque vous réalisez et publiez un article sur votre site internet car cela aura une incidence sur le référencement SEO de votre site à long terme.

Par exemple, une règle de base est de ne jamais utiliser plus d’une balise H1 par page, généralement comme titre de page.

Cela peut être suivi de sous-titres commençant par H2, qui peuvent ensuite imbriquer d’autres balises de sous-titres avec H3, suivi de H4 etc. Ceux-ci doivent toujours être utilisés dans l’ordre, vous devez donc éviter d’utiliser un H6 directement après un H4 (et ainsi de suite).

 

Conclusion:

Il y a des actions spécifiques que vous devez entreprendre pour rendre votre site plus accessible. Ces actions sont contenues dans les Directives pour l’accessibilité du contenu Web (Ou WCAG).

Le WCAG a été développé par le World Wide Web Consortium ou W3C. Le W3C est une communauté internationale qui aide à développer des standards Web pour de meilleures expériences.

 

Design photo created by rawpixel.com – www.freepik.com

Notez cet article

0 / 5 0

Your page rank:

Je suis développeur PHP/Symfony de formation, diplômé et fort de plusieurs formations en développement web. J'exerce le métier de concepteur / développeur de site internet spécialisé WordPress sous le statut d'auto-entrepreneur. Vous avez besoin d'un site internet? Demandez votre devis gratuit au 07.68.26.70.54

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous souhaitez être recontacté ?