07.68.26.70.54

SIREN: 803672112

contact@idevart.fr

Découvrez 6 conseils pour réaliser de bonnes vidéos en ligne pour stimuler vos affaires

La vidéo est l’un des meilleurs moyens d’engager votre public et dynamiser votre entreprise, vos produits et services de manière impactante.

Selon une étude américaine datant de cette année, 84 % des consommateurs déclarent avoir été convaincus d’acheter un produit ou un service en regardant la vidéo d’une marque.

Les transformations en profondeur que connaissent certains domaines dont celui du marketing à cause de la pandémie de COVID ont rendu la vidéo encore plus essentielle : 91 % des spécialistes du marketing estiment que la vidéo est plus importante pour les marques pour tenter de se réinventer à une période ou toutes les cartes semblent « rebattus ».

Idevart vous invite à découvrir les 6 conseils suivant qui vous aideront à réaliser des vidéos impactantes et convaincantes pour vos produits et services.

1. Proposez des vidéos de bonnes qualités

Attention à proposer à vos futurs spectateurs des vidéos de bonnes qualités et qui vont, en définitive, refléter la qualité du service ou produit que vous proposez.

C’est pourquoi, vous ne devrez pas hésiter à payer les services (Souvent chers) d’un bon professionnel pour vous aider à faire des montages vidéos.

Ainsi, utilisez un microphone de qualité et enregistrez votre vidéo en résolution 1080p ou 4K pour format d’écran 16:9.

L’utilisation d’un site d’hébergement vidéo, comme YouTube ou Vimeo accélère le chargement de votre site Web et entre donc dans une stratégie à part entière de référencement SEO.

2. N’oubliez pas le référencement SEO

Pour vous assurer que votre vidéo est bien classée, incluez un titre riche en mots-clés avec pas plus de 65 caractères afin qu’il puisse être lu en intégralité dans les résultats de recherche Google, une description pertinente, une vignette d’URL qui donne envie aux internautes de découvrir votre vidéo, et une transcription pour rendre la vidéo plus conviviale.

3. Evitez le lancement automatique de la vidéo

Configurer votre vidéo pour qu’elle se lance automatiquement dès le chargement de la page est une « fausse » bonne idée car vous ne laissez pas le choix à votre visiteur de découvrir votre site internet et son contenu comme bon lui semble, ce qui a tendance à agacer et repousser.

Donner à votre audience le contrôle sur vos vidéos et ils iront la regarder si vous avez fait le travail préalable de leur donner envie par exemple en choisissant une vignette et un titre attractifs.

La seule exception possible concerne les vidéos sur les pages de destination, lorsque vous avez un message spécifique et un temps limité pour le diffuser.

4. La vidéo ne doit pas être trop longue

La durée d’attention moyenne continue de diminuer à mesure que l’internaute visionne votre vidéo, donc plus celle-ci est courte, mieux c’est.

Des vidéos plus longues peuvent être efficaces dans certains cas, tels que des formations ou encore des démonstrations de produits complexes, mais en général, les vidéos ne doivent pas durer plus de deux minutes.

5. Intégrez un appel à l’action (Call-to-action).

Votre vidéo attire les visiteurs qui la regardent jusqu’à la fin et votre page est donc très bien indexé par Google qui y découvre un taux de rebond très faible ?

Incluez un appel à l’action fort et spécifique pour amener le spectateur à l’étape suivante pour par exemple remplir un formulaire de souscription à l’un de vos services ou pour prendre rendez-vous avec votre entreprise, créez un appel à l’action qui leur donne un chemin clair plus loin dans l’entonnoir de vente.

6. Appuyez-vous sur les données statistiques de la vidéo

Il est extrêmement important que vous puissiez garder un oeil sur l’évolution de la popularité de votre vidéo à l’aide des outils statistiques proposés par les plateformes vidéos.

Les points de données clés à suivre incluent :

  • Nombre de vues (combien de fois la vidéo a été vue, y compris les rediffusions)
  • Taux de lecture (quel pourcentage de personnes qui voient la vidéo choisissent de la regarder)
  • Durée moyenne de visionnage (combien de temps le spectateur moyen passe à regarder la vidéo)
  • Taux de clics (quel pourcentage de téléspectateurs effectuent l’action souhaitée)
  • Taux d’achèvement moyen (combien de vidéo votre audience regarde en moyenne).

 

Camera photo created by senivpetro – www.freepik.com