07.68.26.70.54

SIREN: 803672112

contact@idevart.fr

Découvrez 5 façons de relancer vos abonnés aux newsletters

Comment réengager vos abonnés newsletters inactifs ? La première chose à faire serait déjà de commencer par définir ce qu’est un abonné inactif aux newsletters. 

Et pour cela, vous devez avoir très clairement définie une bonne stratégie de marketing par email en ayant mis à votre disposition tous les outils nécessaires à suivre l’évolution de vos actions et leurs bénéfices.

Pour expliquer en partie l’inactivité de vos abonnés, regardez vos métriques (ouvertures et clics) sur une certaine période de temps, puis de simplement regarder les destinataires qui n’ont pas ouvert leurs e-mails. 

Bien sûr, vous pouvez définir d’autres règles telles que les destinataires qui ont ouvert un mail sur dix mais n’ont jamais cliqué une seule fois.

La prochaine chose à faire est de comprendre pourquoi les adresses e-mail de ces destinataires dorment simplement dans votre base de données de messagerie. Il peut y avoir plusieurs raisons.

Idevart vous propose de découvrir 5 façons de comprendre et relancer vos abonnes aux newletters inactifs

1. Vérifiez les données de localisation de vos destinataires inactifs

Vous pouvez vérifier les données démographiques et autres données que vous avez à leur sujet. Vous découvrirez peut-être qu’un grand pourcentage de destinataires inactifs a quelque chose en commun. Bien sûr, cela dépendra de la qualité de votre liste. Vous pourriez, par exemple, découvrir que de nombreux destinataires inactifs se sont inscrits à votre e-mail en vous inscrivant à un webinaire sur un sujet spécifique (que vous n’avez plus couvert depuis, vous savez quoi faire…).

2. Identifiez les destinataires des e-mails inactifs

Analysez les métriques que vous avez choisies, exportez-les dans une feuille de calcul (ou utilisez les outils proposés par votre plate-forme de marketing par e-mail) et faites le calcul. Bien sûr, vous ne devez pas confondre les adresses e-mail des destinataires inactifs avec les rebonds durs.

3. Offrez aux clients la possibilité de modifier la fréquence des e-mails.

Recevoir trop d’e-mails est une raison courante pour laquelle les gens arrêtent d’ouvrir ou d’interagir avec les e-mails. Pour vous assurer que vous envoyez des e-mails à vos clients selon un calendrier qui leur convient, envoyez un e-mail qui leur permet d’ajuster la fréquence. Même le geste de montrer que vous vous souciez d’eux peut suffire à les faire cliquer à nouveau.

4. Demandez aux abonnés par e-mail inactifs pourquoi ils sont inactifs

Les destinataires inactifs ne répondront certainement pas tous aux mails que vous leurs envoyez s’ils n’ouvrent pas vos e-mails en premier lieu pour une raison ou pour une autre.

Cependant, un courrier plus personnel d’une personne qu’ils connaissent pourrait finir par « titiller » leur attention.

Afin de comprendre pourquoi les gens n’ouvrent pas vos e-mails, il vous suffit donc de leur demander.

Si le pourcentage de répondants est faible, ce qui sera probablement le cas, vous pouvez contacter les abonnés via d’autres médias.

5. N’hésitez pas à tester différents langages et contenus

Après avoir ciblé les abonnés dormants avec un e-mail personnel, il est temps de travailler sur les non-répondants. Les personnes qui n’ont pas répondu à votre e-mail initial.
Si par exemple, votre liste de diffusion contient de jeunes adultes qui travaillent et que vous utilisez un langage très formel, votre contenu peut ne pas répondre aux critères fixés par votre liste de diffusion.
Essayez de changer votre stratégie d’engagement en incorporant des lignes d’objet plus convaincantes, un contenu différent comme des sondages, des présentations et des textes de présentation, et en changeant votre ton et votre formulation. Expérimentez avec différents styles et voyez ce qui colle.